Le Haut Doubs : Pontarlier, Morteau, Metabief (France)


14.02.22 - Guillaume - 716lavie
- Infos Pratiques -

Y aller

La solution qu’on a trouvée cette fois-ci c’est de prendre une promo sur le Paris-Lausanne et d’acheter un ticket Paris-Frasne. De Frasne, on attrape un TER, coordonné avec le TGV( il part 10′ après) , jusqu’à Pontarlier. C’est effectivement le trajet proposé par le site de la SNCF. A Pontarlier, nous avons loué une voiture, seul hic, l’hyper U dans lequel on a trouvé un super tarif est à 3 kilomètres de la gare. On a fait du stop à l’aller et au retour et ça a très bien marché mais je comprendrais que cela ne corresponde pas à tous les contextes de voyage.

le site de Lyria
le site de la SNCF

Sur place

Il est malheureusement obligatoire d’avoir une voiture. Nous avons loué une Jeep à l’Hyper U de Pontarlier, 150 euros les 4 jours avec assurance.

Hyper U Pontarlier
1 Rue de Besançon
le site

Office du tourisme de Pontartlier
14 Bis Rue de la Gare
le site

Ils ont édité un circuit du patrimoine historique de la ville.

Office du tourisme de Montagnes du Jura
le site

- Le résumé -

Cette région reste méconnue, quand on dit “Doubs”, à la limite les gens pensent à la capitale du département “Besançon”, mais peu au haut Doubs ou encore à ces villes de Pontarlier et Morteau alors même que les spécialités gastronomiques régionales sont connues de la totalité des français. Alors oui on a parfois entendu parler de la ville la plus froide de France, Mouthe, ou bien on est tombé sur un reportage sur la drôle de République du Saugeais (voir plus bas dans “Lieux”) mais globalement on connaît mal ce coin.

Ses points forts :
nature préservée, ici c’est la moyenne montagne avec des sapins, des plaines entre les vallons
ses spécialités locales : comté, saucisse de Morteau, pastis (le Pontarlier), fondue, miel de sapin, cancoillotte
globalement peu de touristes même si beaucoup viennent ici faire leurs courses, c’est donc facile de se mélanger aux locaux

Les points faibles :
transports en commun : assez mal desservi quand on n’a pas de voiture
la neige tient mal et peut vite fondre donc dur de prévoir des vacances au ski longtemps en avance.

Lire mon 1er article centré sur des villages du Doubs

- Lieux -

Pontarlier

L’église Sainte-Bénigne
le site

Magnifiques vitraux d’Alfred Manessier posés en 1974 lors de la restauration importante de l’église Sainte-Bénigne de Pontarlier.

Montbenoît

Abbaye de Montbenoît

République du Saugeais

Mais qu’est-ce que la république du Saugeais? Réponse en vidéo.

 

Lac de Saint-Point

Patinage sauvage sur les lacs de l’Entonnoir à Bouverans et le lac de Romeray

- Restaurants -

Pontarlier

Le Pourquoi Pas
7 Fbg Saint-Etienne
Tél : 03 81 38 47 98

Cuisine bistronomique +/++, accueil sympathique, discret et super pro, espace entre les tables, grosse carte des vins. Quand un duo avec de l’expérience vient dans une ville comme Pontarlier et fait une proposition aussi intéressante que ça tout en étant humble et à l’écoute, ça donne une réussite. 

Lire mon article

Bonnétage

L’étang du Moulin

Un déjeuner réussi dans le bistrot d’un des 4 étoilés du département du Doubs. L’Etang du Moulin, c’est outre le resto, un hôtel et un spa. Le cadre est superbe, le menu déjeuner à 25 euros est une belle aubaine.

Lire mon article

Longevilles-Mont-d’Or

Auberge la Grangette
le site

- Gastronomie -

Le Comté

C’est la patrie du comté, j’ai appris beaucoup en visionnant la vidéo qui a été réalisée par la fruitière des Suchaux (voir la partie Alimentation plus bas). le comté est une appellation d’origine contrôlée depuis 1958 et il est strictement fait à partir de vaches Montbéliardes ou Simmental.

Le Morbier

Voilà la définition du morbier sur le site des fromages AOP : “Il faut remonter deux siècles en arrière pour comprendre la particularité de ce fromage au lait cru de vache. Dans les fermes isolées de Franche-Comté, les agriculteurs préparaient un fromage en deux fois. Avec la traite du matin, ils confectionnaient un caillé qu’ils moulaient et qu’ils recouvraient d’une fine couche de cendre de bois pour le protéger. Le lendemain matin, ils ajoutaient le caillé issu de la deuxième traite. Aujourd’hui, cette raie noire, désormais tracée avec du charbon végétal, reste la signature de ce fromage à la pâte lisse et fondante.”

La Cancoillotte

La cancoillotte (tout sur so histoire ici) est un fromage à pâte fondue, qu’on utilise comme une pâte à tartiner gourmande. Voici les 2 marques conseillées : Poitrey (la Belle Etoile) ou Maison Raguin, laissez tomber Lehmann. Je conseille la cancoillotte à l’ail.

La saucisse de Morteau

Pour tout savoir sur l’histoire et la tradition de cette saucisse propre à la Franche Comté, voici le site officiel de la Morteau. En hiver ils proposent la Morteau au chou, un délice, profitez-en.

L’absinthe

Les meilleures marques Aymonier, Bourgeois et Marguet-Champreux. J’ai acheté en janvier 2022 l’absinthe la Faucille d’Aymonier et appris de la bouche même de François Aymonier que cette Faucille a eu la médaille d’argent 2022 du concours agricole et que leur Estivale, avec une infusion de plantes fraîches alors que la Faucille est avec des plantes séchées, a remporté la médaille d’or.

Boisson à l’anis

Pontarlier, l’alcool est ici distillé et non macéré comme dans le pastis, c’est bien meilleur, surtout si vous prenez un Pontartlier (“un Pont”) sans sucre, Bourgeois propose aussi un pastis dont on m’a dit le plus grand bien.

La limonade La Mortuacienne
le site

Vous la trouvez au Bon Marché à Paris et pourtant ici elle est disponible dans les supermarchés, pensez à en acheter quand vous êtes dans le coin.

- Alimentation -

Montbenoit

Boucherie Au Tuyé de l’Abbaye
10 Rue du Val Saugeais

Fromagerie Au Chalet Querry
9 Rue du Val Saugeais

Gilley

Salaisons Droz-Vincent
50 Avenue Jean de Lattre
le site

Une cliente du caviste Entre Terre et Verre m’a indiqué qu’on trouvait leur Morteau à l’Hyper U de Pontarlier en cherchant bien dans le rayon 🙂 Ils n’en ont pas toujours.

Les Fins

Les Chais du Val
15 Rue Principale

Très bon caviste avec une bonne sélection de vins de plusieurs régions, notamment Alsace. Il m’a recommandé l’absinthe Aymonier qu’il m’a présenté comme le top du top, c’est pas donné, 70 euros la bouteille mais je ne la regrette pas!

Les Fourgs

Absinthe Aymonier 
80 Grande Rue
le site

J’ignorais tout de cette production artisanale d’absinthe jusqu’à ce que j’aille chez le caviste Les Chais du Val. Je parlais avec le responsable et lui expliquais qu’on m’avait conseillé les deux absinthes  de Bourgeois et de Marguet-Champreux et il m’a alors dit qu’il fallait absolument que je goûte la Faucille bio double distillation qui titre à 72% d’Aymonier, c’est un régal, une folie. Rien à voir avec une vodka super forte où vous sentez beaucoup l’alcool, ici on ne prend qu’un petit verre en digeo, c’est très parfumé et intense. La prochaine fois que je reviens dans le coin, je leur rends une visite.

Pontarlier

Crémerie Marcel Petite
1 Rue Sainte-Anne
le site

Leurs caves les plus fameuses sont au fort Saint-Antoine :  construit pour l’armée française à la fin du 19ème, il ne fût finalement jamais utilisé en raison des progrès de l’artillerie. Marcel Petite proposa d’y installer ses caves dans les années 60, la température y est stable autour de 8 degrés. Des visites d’1h30 y sont organisées. Ils travaillent avec une trentaine de producteurs dont ils affinent les fromages, jusqu’à 10 mois ceux-ci sont dans leur cave de Pontarlier puis ceux aptes à poursuivre leur évolution sont envoyés aux caves du Fort Saint-Antoine. On ne parle pas du comté en termes de nombre de mois mais en termes de période de fabrication (l’été les vaches mangent de l’herbe fraîche et l’hiver du foin) et de maturité : fruité, vieux, extra vieux . J’ai acheté un Comté Réservation du Fort Saint Antoine (20,95 euros/kg) et un comté hors d’âge Symphonie 24 (30,90 euros/kg), fantastiques.

Boucherie Farque
4 Rue Jean Jaurès

Hyper U
1 Rue de Besançon

Si je le mets, c’est qu’une dame du coin m’a indiqué qu’on trouvait, en cherchant bien, les saucisses de Morteau sans nitrites de Droz-Vincent

Caviste Entre Terre et Verre
29 Rue de la République
le site

Cafés Auguste
Pl. Maréchal de Lattre de Tassigny
le site

Un torréfacteur qu’on a découvert au resto Pourquoi Pars car ils servaient leur café.

Distillerie Guy
49 Rue des Lavaux

Contrairement au Ricard et au Pastis 51 qui sont des infusions dans de l’alcool classique, la boisson à l’anis de Pontarlier est distillé et non infusé, ici dans un bar on commande “un Pont”. Pontarlier était la capitale mondiale de l’absinthe avec 15 millions de litres et 110 bistrots debout. Lorsque la production d’absinthe a été prohibée au début du XXème siècle, les distilleries Guy et Pernot (pas Pernod Ricard) ont été les seules continuer leur activité grâce à la boisson à l’anis. Je conseille d’acheter un Pont sans sucre, en revanche je ne conseillerai pas les visites de la distillerie, vous devez nécessairement réserver parmi les horaires disponibles, c’est assez contraignant et quand nous sommes passés dans la boutique, on a vu des familles qui attendaient que la visite commence et ne comprenaient pas que personne ne soit là alors que l’heure était déjà passée de plus de 5 minutes. Aujourd’hui les regards se portent plutôt sur les distilleries plus naturelles, telles Bourgeois et Marguet-Champreux. Pour ce qui est du “Pont”, je vous conseille celui sans sucre, étiquette blanche et bleue sur la gauche de la photo : c’est celui que boivent les anciens.

Morteau

Salaisons Bouhéret
26 Rue Fauché
le site

Médaille d’or de la saucisse de Morteau Label Rouge sans nitrites en 2018.

Simon Saveurs
14 Rue de l’Helvétie

Comme la vendeuse de Bouhéret était malade ce jour-là et avait dû s’absenter le matin, nous sommes allés acheter la saucisse représentée sur la photo ci-dessus chez Simon Saveurs qui vend les produits Bouhéret. Nous y avons également trouvé une fondue suisse déjà préparée à la tête de Moine, de la fromagerie Spielhofer, fort savoureuse.

Chocolaterie Klaus
3 Rue Victor Hugo
le site

Cette chocolaterie créée par un suisse en 1856 est une institution, d’ailleurs ses images publicitaires réalisées par Leonetto Cappiello sont même mentionnées par le musée d’Orsay ou celui des Arts décoratifs. Après des difficultés financières, la marque a été reprise en 2012 et on espère qu’elle va filer des jours heureux car je suis tombé raide dingue de ses tablettes de chocolat. En effet je trouve toujours difficile de trouver son bonheur lorsqu’on veut, non pas une tablette purement artisanale autour de 5-7 euros, mais qu’on veut plutôt une bonne tablette industrielle ou semi-industrielle autour de 3 euros. Si dans cette gamme, j’aime le Cailler suisse, je trouve que les tablettes de Klaus sont encore meilleures car moins grasses et moins sucrées. Leurs caramels salés sont meilleurs que bien de ceux qu’on trouve en Bretagne un peu partout. La boutique de l’entreprise est en cependant un peu désuette et il a fallu un peu de temps avant que la dame ne s’adresse à nous alors qu’on était les seuls clients. Néanmoins elle nous a ensuite donné de bons conseils tant et si bien que j’aime acheter des chocolats pour hérétiques, que je n’achète habituellement jamais, pamplemousse-piment d’espelette et framboises-crêpe dentelles et bien ils étaient excellents. Une fois rentré à Paris, je leur ai passé une grosse commande (frais de port gratuits au-delà de 50 euros d’achats).

Affiche de 1903 de Leonetto Cappiello

 

Metabief

Sancey Richard
2 Rue du Moulin
le site

Médaille d’or du Mont d’Or en 2021

Les Fins

Salaisons Renaudot
20 Rte de Maîche
le site

Granges-Narboz

Distillerie Marguet-Champreux
5 Chemin des Tourbes

Elle est bien paumée au milieu d’un lotissement. On avait vue sur les alambics qui ronronnent chaleureusement.

On a goûté leurs 3 absinthes : absinthe entrée de gamme à 46 degrés, La Fée à 69 la plus herbacée, couleur un peu herbacée, et l’absinthe extrême double distillation à 72°. J’ai choisi leur absinthe “La fée” que j’ai trouvée bien bonne, même si a posteriori, elle est un cran en-dessous de celle d’Aymonier.

Ils ont aussi une absinthe vieillie en fût de chêne à 92.

Ils font de la Gentiane sauvage, on est dans le coeur du sujet dès qu’on pousse la porte, ils vendent aussi les verres à Pont et le chocolat Pfaadt. Je suis tombé totalement amoureux de cette Gentiane et mes amis aussi lorsqu’ils viennent à la maison. La Gentiane sauvage, c’est dur à trouver et pas donné, 70 euros la grande bouteille, mais alors quel pied.

 

Arçon

Distillerie Bourgeois
le site

J’aurais beaucoup aimé y aller mais j’ai manqué de temps, ils ont d’ailleurs eu des échos sur France Bleu et dans l’Est Républicain. Leur absinthe est réputée mais on m’a aussi beaucoup recommandé leur pastis.

- Photos -

Pontarlier

La porte Saint-Pierre date du XVIIIème siècle

Le palais de justice dans le plus pur style néo-classique est de 1865.

Le Doubs

Hôpital Saint-Etienne

Belle collection de portes

Les Fins

Morteau

Culte

A question? A reaction? We'd love to hear your feedback!

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*


Commentaires (3)
    19.02.22 - 19 h 59 min - Camille

    Quel bonheur de lire cet article sur le Haut Doubs ! Je continue de le parcourir du Nord (plateau de Maiche) au Sud (Pontarlier) sans jamais m’en lasser et en trouvant toujours de petites pépites comtoises ! Parisienne expatriée dans cette micro région depuis 2018 il est pour moi très difficile maintenant de me détacher de l’accent local…
    Merci beaucoup,

    Camille

      20.02.22 - 23 h 08 min - Guillaume - 716lavie

      Merci beaucoup pour votre commentaire qui me fait très plaisir, si vous avez des bons plans je suis preneur! Merci encore de votre retour,
      Guillaume

    25.03.22 - 19 h 21 min - Camille

    Vous avez déjà fait un sacré tour ! Je suis surprise que vous ne vous soyez pas arrêté au Tuyé du Papy Gaby en République du Saugeais. C’est un des plus grand tuyé de Franche Comté et on peut visiter la cheminée qui est éteinte la journée !
    A Mouthe il y a également une des dernières fonderie artisanale de cloches de France (les cloches Obertino), c’est magnifique. Petites anecdotes culinaires supplémentaires, dans le Haut Doubs comme nos voisins suisses nous aimons beaucoup la viande chevaline alors que c’est peu le cas dans le reste de la France je trouve. C’est d’ailleurs ce qui a sauvé la race comtoise… Et en ce moment c’est la saison des grenouilles, la rousse de Franche Comté, servies avec salade de pissenlits ! Miam miam.




Nous n'avons pas pu confirmer votre inscription.



Votre inscription est confirmée.

S’inscrire à la Newsletter









Membre de l'Office du Tourisme de Paris

 Paris je t’aime - partenaire officiel 2022