Troyes (France)


20.08.20 - Guillaume - 716lavie
- Infos Pratiques -

Y aller

TER Fluo
le site

Compter 10 euros le trajet simple pour 1h15

Sur place

J’ai eu la chance qu’on me prête un vélo, c’est idéal si on veut pouvoir voir l’ensemble de la ville en une journée, cela se fait aussi à pied, mais il faudra accélérer un peu plus, je pense notamment aux alentours du vieux centre, vers la cathédrale Saint-Pierre Saint-Paul, le Musée d’Art Moderne ou la Maison des Etudiants. Il y a ce loueur de vélos, c’est le seul, il va bientôt se déplacer près de la gare.

La Halle aux vélos
25 Rue Louis Ulbach
le site

- Le résumé -

Troyes, je voulais y aller depuis des années. Je crois que la première fois que petit j’ai entendu le mot, c’était pour le cheval de Troyes. Ensuite il y a eu Raphaël Mezrahi qui démarrait toutes ses fausses interviews par “je viens de Troyes, dans l’Aube”. Puis j’ai eu envie d’aller voir cette ville dont on m’a dit grand bien. Enfin mon apiculteur sur le marché venait de la région et m’a lui aussi incité à découvrir la ville. Une fois cela dit, il me fallait trouver des billets de train à bon prix. Or je ne trouvais pas, c’était aux alentours de 25, 30 euros l’aller et je n’avais pas envie de dépenser 50-60 euros de transport à la journée, surtout si en plus je devais retirer la durée du trajet ce qui limitait mon temps sur place.

Et puis cet été, je suis tombé sur ce tarif TER Fluo : 10 euros l’aller, 10 euros le retour, une aubaine. Zou!, me voilà possesseur de 2 billets me faisant arriver à 10h sur place et repartir à 17h15. Ma journée a été fabuleuse et encore nombre des restos ou boutiques que je voulais visiter étaient fermés, ce sera donc l’occasion de revenir.

- Un peu d'histoire -

J’ai suivi la visite guidée d’1h30 proposée par l’office du tourisme, elle était très intéressante, concise, précise et agréable. J’y ai appris que les foires de Champagne ont assuré pendant longtemps la richesse de la ville, puis ce fût ensuite l’artisanat et le commerce. Un incendie a ravagé la ville en 1524 (le quart des maisons ont brûlé) si bien qu’elle a été reconstruite et ce qu’ont voit dans le vieux centre date donc essentiellement de la Renaissance et non de l’ère médiévale. Ce qu’on nomme colombage en Alsace est ici appelé pan de bois.

- Lieux -

Ci-dessous la carte des lieux recommandés

Eglises

Eglise Sainte-Madeleine

Lorsque vous arrivez à Troyes par le train, la 1ère chose que vous verrez sur votre chemin vers le centre sera la plus ancienne église de Troyes (12ème), “Sainte Madeleine” : son jubé en dentelle de pierre du début du 16ème siècle est un des plus beaux de France et un des rares qui restent avec, entre autres, celui de Saint-Etienne du Mont dans le quartier latin à Paris (suivez ma visite du Quartier Latin) ou celui de la cathédrale d’Albi. Le jubé est le pont qui séparait autrefois le choeur (clergé) de la nef (fidèles). Le prêtre y monte pour lire l’épître, l’évangile et la prédication après avoir reçu la bénédiction : “Jube, Domine, benedicere” (Daigne, Seigneur, me bénir), le mot Jube au début donne d’ailleurs son nom au jubé.

 

Basilique Saint-Urbain

Ce joyaux du gothique rayonnant représente “le beau 16ème siècle” de Troyes lorsque la fin de la guerre de Cent ans et des conflits avec la Bourgogne ouvre la voie à une renaissance du commerce. Le sculptures et les vitraux de l’époque sont exceptionnels, cet article très complet fait le point sur cette période.

 

Cathédrale Saint-Pierre Saint-Paul

Une des plus grandes cathédrales de France, seule existe la tour Saint-Pierre, celle de Saint-Paul n’ait jamais vu le jour. C’est un mélange de gothique rayonnant et de gothique flamboyant, elle a été construite du 12ème au 17ème. Elle est dotée de 1500 m2 de vitraux produits entre le 13ème et le 19ème siècle.

Eglise Saint Panthaleon

Musées

Maison de l’outil et de la pensée ouvrière
7 Rue de la Trinité
Tarif : 7 euros, tarif réduit : 3,50 euros

Je l’ai vue en coup de vent je dois dire 1) parce que j’avais peu de temps 2) parce qu’il y faisait très chaud. Néanmoins, c’est un beau musée situé dans un magnifique hôtel particulier de 1560, richement doté – le plus grand musée d’outils de façonnage à main au monde avec 12000 outils – qui raconte bien l’histoire des outils et de l’artisanat auxquels ils sont attachés.

 

Musée d’art moderne
14, place Saint-Pierre

Je n’y ai pas été mais ce musée situé dans l’ancien palais des évêques contient de nombreuses oeuvres du 20ème d’artistes aussi divers que Matisse, Dufy, Modigliani, Van Dongen, Degas, Maillol, Picasso, Seurat, Rouault, Daumier.

Institut Rachi
2 Rue Brunneval
le site

Rachi, de son vrai nom Rabbi Salomon, est un personnage essentiel de la religion juive : il a développé le premier une méthode de lecture très moderne qui marquera durablement l’interprétation rabbinique. Né à Troyes en 1040, il part en Rhénanie continuer sa formation religieuse puis revient dans sa ville natale où il fondera un cercle d’études dans lequel il va former des élèves à sa méthode d’exégèse révolutionnaire. Il va ainsi fortement stimuler la créativité intellectuelle des Juifs de Champagne et son école champenoise va ainsi propager ses idées aux autres communautés juives, le comté de Champagne devenant fameux dans tout l’Occident.

La synagogue rue Brunneval est située dans un ancien immeuble aristocratique du XVIIème et l’ensemble a été restauré en 2016. En plus du culte, il y a aussi un parcours muséographique pour (re)découvrir l’oeuvre de Rachi grâce à une scénographie innovante.

Depuis 2019, la Champagne fait partie de la Route du patrimoine juif, itinéraire culturel du Conseil de l’Europe.

Architecture

Médiathèque Jacques Chirac
Boulevard Gambetta

La Maison des Etudiants
6 rue de la Petite Courtine

Dans tout ce pâté de maisons, on trouve des bâtiments contemporains à l’architecture intéressante.

Baignade

Les lacs de la forêt d’Orient
le site

Il faut une voiture mais ça a l’air génial, le plus grand des trois lacs est celui d’Orient : 2500 ha, il permet la pratique de la voile et comporte de nombreuses zones aménagées pour la baignade. Il constitue aussi la principale réserve ornithologique.

- Restaurants -

Chez Daniel’s (bistronomique)
37 Rue Molé

J’aurais beaucoup aimé venir ici, mais le monsieur fermait le midi de mon arrivée.

Aux crieurs de vins (resto à vins)
4 Place Jean Jaurès

Recommandé par les amateurs de bon pif.

Dom Sovietov (russe)
52 rue du général Saussier

A mon grand étonnement j’ai repéré ce resto russe, j’ai eu Ludmila la chef au téléphone, ça donne envie d’y aller.

La Table de François (traditionnel)
18 Rue Juvénal des Ursins

C’est le seul de ma sélection qui était ouvert ce jour d’août, j’y ai pris une andouillette sauce au Chaource, elle est servie avec amuse bouche et petite entrée. Ils m’ont expliqué qu’ils cuisent l’andouillette très doucement dans un peu de beurre, ce qui lui donne son côté doré sans qu’elle soit pour autant passée par le grill du four. Ils se fournissent chez La Champenoise à Jully sur Sarz (voir Alimentation).

La charrette créole (réunionnais)
65 rue Turenne

Je les ai eus au téléphone, ils avaient l’air super sympas.

L’Entracte (couscous)
7 Rue Jules Lebocey

Giuseppino (pizza)
26 rue Paillot de Montalbert

Sainte-Savine

Le Numide (couscous)
58 Avenue Général Leclerc

Celui-là avait l’air un peu cher mais bien bon.

Claire et Hugo (resto pas encore ouvert)
77 Avenue du Général Gallieni

Ce couple a monté une épicerie – boulangerie et compte bientôt ouvrir une table où se restaurer sur place.

Pont Sainte Marie

Bistrot Dupont
5 Place Charles de Gaulle
le site

Il avait l’air très bien, un peu à l’écart de la ville, mais il était fermé ce jour-là.

- Cafés -

Boulangerie Pâtisserie Gérard 
42 Rue Emile Zola

Je voyais la “boulangerie” Paul ou d’autres trucs pas appétissants, j’étais bien en peine de trouver un croissant convenable. J’ai demandé conseil à l’office du tourisme, on m’a indiqué ici : il y avait une queue pas possible, mais ça valait le coup. Sans être renversant, mon croissant m’a fait du bien. J’ai aussi acheté une spécialité dont je n’avais jamais entendu parler qui était bien bonne, mais impossible de me souvenir du nom.

La Maison Caffet
2 Rue de la Monnaie
Marché des Halles – Rue Claude Huez

C’est l’institution en ville, pour les pâtisseries, le chocolat et les glaces.

Chocolaterie – Glacier Bockel 
24 Rue Champeaux

Je l’ai trouvée par hasard car j’en pouvais plus pendant la visite guidée du vieux centre, le stand de glaces devant la boutique me faisait de l’oeil, j’ai craqué. Très bien et la jeune femme était bien sympa.


Kaffe Paulette

58 Rue Général Saussier

Ce café ouvert en décembre 2019 propose exclusivement du café de chez Lomi, j’y ai bu un Cold Brew à 4 euros qui m’a parfaitement rafraîchi, le tout dans une ambiance sympathique.

- Gastronomie -

Andouillettes

Chez Thierry à Sainte Savine
73 Avenue du Général Gallieni
le site

La Champenoise à Jully sur Sarz
11 Rue de la Fontaine Saint-Louis
le site

 

 

- Bars -

Les Cabaretiers
Rue Molé

Le Fer à Gus
24 Rue Louis Ulbach

Pour les bières

Le Gotham
1 Cour du Mortier d’Or

Pour les cocktails

Bar concert le Bougnat des Pouilles
29 Rue Paillot de Montabert

- Alimentation -

La Halle du Marché

- Photos -

Le Vieux Troyes

La ruelle des chats dont on dit qu’elle était si étroite que les chats pouvaient sauter d’un toit à l’autre

Un nouveau bâtiment qui est construit dans le style dans anciens


La Mairie date du 17ème (1624 – 1672)

La chambre de commerce et d’industrie dans l’hôtel Camusat (début 18ème)

Une belle statue en sortant du jardin de Chevreuse avant d’arriver à la gare

Canal du Trévois

Architecture moderne

A question? A reaction? We'd love to hear your feedback!

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*


This site is protected by reCAPTCHA and the Google Privacy Policy and Terms of Service apply.




Nous n'avons pas pu confirmer votre inscription.



Votre inscription est confirmée.

S’inscrire à la Newsletter









Membre de l'Office du Tourisme de Paris

Office du Tourisme et des Congrès de Paris