Un week-end à Druskininkai, la capitale des spas de Lituanie (Lituanie)


03.04.19 - Guillaume - 716lavie
- Infos Pratiques -

Bus direct jusqu’à Vilnius
le site

Le ticket Druskininkai – Vilnius est à 11 euros, vous voyagez dans ces mini-bus confortables d’une douzaine de places et dans lesquels la wifi marche parfaitement. La gare n’est qu’à 5 min. à pied du City Coffee donc profitez-en pour leur acheter un sandwich et boire un dernier café avant de prendre la route.

- Le résumé -

Druskininkai est la capitale des spas à 2h de bus au sud-ouest de Vilnius. La ville est très animée en été, l’hiver elle s’active le week-end avec l’arrivée des clients des spas qui viennent de Kaunas, Vilnius ou alors de Russie, d’Allemagne. C’est une petite ville au milieu de la forêt, traversée par le fleuve Nemunas (Niémen) et bordée de lacs (comme souvent en Lituanie, il y en a plus d’une centaine), très agréable à découvrir si vous connaissez déjà Vilnius, Kaunas et Trakai. Le centre est proche du lac, gelé quand nous y étions, mais charmant.

Druskininkai est situé partiellement dans la forêt et à proximité vous trouvez des bois avec des lacs. Sur la route de Kaunas à Druskininkai, vous tombez à 1/3 de la route sur Birštonas, une autre ville de spas. Birštonas est plus old school, dans un registre soviétique à l’ancienne, peu cher, là où Druskininkai est plus clinquante, plus moderne et plus chère.

- Hôtels -

Spa Upa
Sveikatos g. 36
le site

Les spas de Druskininkai sont de grands hôtels assez chers et il nous a fallu trouver un établissement sérieux et élégant mais néanmoins d’un bon rapport qualité – prix. Il faut savoir que les spas ici ont une réelle dimension médicale, il ne s’agit pas de soins récréatifs mais bien d’une prise en main générale, principalement au niveau musculaire, de votre organisme sur plusieurs jours. Nous avons choisi le Spa Upa que nous avions repéré sur internet pour ses bonnes revues et aussi pour sa déco, c’est par ailleurs un des plus récents, il n’a que quelques années. Upa est situé en pleine forêt, on n’y entend donc pas un bruit, c’est très agréable. Les chambres sont par ailleurs spacieuses, même la notre qui était « standard » et au tarif de 74 euros en semaine avec petit-déjeuner et accès à la piscine et au spa 1 fois / jour et l’aménagement est très réussi. Demandez toutefois au 4ème étage si possible et avec vue sur l’hôpital, c’est le côté le plus calme.

Pour aller en ville, il y a deux lignes de mini-bus municipaux qui passent par l’arrêt devant l’hôtel, c’est trop mignon en pleine forêt. Il vous en coûtera 60 centimes par personne. Les passages sont assez fréquents en journée, environ. Pour revenir, c’est souvent plus simple de prendre un taxi, txfy ne marche pas, mais vous avez des stations de taxis et pouvez aussi demander au resto ou café dans lequel vous serez d’en appeler un pour vous. L’été vous pouvez aussi marcher à travers la forêt (30 min.) ou prendre un vélo mis à dispo par l’hôtel.

Les repas du soir sont à 14 euros en mode buffet et on peut dire qu’ils sont bien bons, même si on peut regretter le manque d’options végétariennes ou “saines”, enfin il y a des choses mais pas assez. Sinon vous pouvez aussi choisir à la carte.

Le personnel est globalement bon, même si j’ai eu à me plaindre une ou deux fois d’un état d’esprit trop soviétique dans lequel le client n’a pas assez son mot à dire. Néanmoins, je recommande les kinés que j’ai eus là-bas : j’en ai pris un pour une consultation d’une heure qui ne m’a coûté que 30 euros; ayant déjà suivi des kinés en France pour le même souci, j’ai eu l’occasion d’apprécier son professionnalisme et son esprit de déduction. Par ailleurs le matériel à disposition est très moderne et beaucoup plus complet qu’en France. Il m’a recommandé des soins de kiné en piscine, qui ont lieu dans un bassin spécial où vous êtes seul(e) avec le thérapeute, là aussi l’équipement est excellent. C’était par ailleurs pas cher (14 euros la demi-heure). J’ai juste regretté que votre dossier ne vous suive pas automatiquement d’un soin à un autre, théoriquement c’est censé être le cas, mais dans le fait, cela ne l’est pas toujours si bien que vous devez parfois ré-expliquer toute votre histoire.

La piscine est agréable car son plafond est couvert de miroirs ce qui permet de nager sur le dos sans bousculer personne. De 8h à 10h, elle est réservée aux adultes. Il y a un café et un restaurant qui sert des plats à la carte et propose une formule buffet de qualité à 14 euros (cher pour la Lituanie).

Une bien belle option car il y règne un vrai calme, dans l’établissement, mais aussi au dehors. Par ailleurs c’est très propre et l’aménagement est une complète réussite.

- Evènements -

Marché de fermiers les samedi de mai à octobre

Le week-end de la mi-août le restaurant Velvetti organise un festival de fromages avec 15 producteurs différents
le site

- Lieux -

Grutas Park
le site

C’est un curieux parc thématique. A la chute du bloc soviétique en 1991, lorsque la Lituanie a enfin pu s’échapper de ce joug et recouvrer son indépendance, la tentation fût grande de se débarrasser de tout ce qui pouvait de près ou de loin évoquer ces mauvais souvenirs. Mais certains ont protesté qu’il fallait au contraire conserver des vestiges afin de pouvoir témoigner de ce que fût cette période. C’est ainsi qu’est né Grutas Park qui héberge une collection impressionnante de statues de leaders tels soviétiques qui ornaient les centre villes. Il y a aussi un zoo que je n’ai pas vu, mais je suis tombé sur un avis qui fait froid dans le dos décrivant des animaux dans des cages trop petites, bref concentrez-vous sur le parc à priori.


La maison renversée

Nous sommes tombés sur cette maison en nous rendant à Velvetti, elle est à une centaine de mètres. En ce dimanche soir d’hiver, la jeune étudiante qui faisait office de caissière paraissait bien seule dans sa guérite, l’entrée était payante (4, 5 euros tout de même), mais elle nous a finalement laissé rentrer sans autre forme de procès.

 

- Restaurants -

Toli Toli
Vilniaus al. 8
le site

Le café – restaurant le plus côté dans un registre gourmand / sain / moyen oriental est Toli Toli mais il était fermé contre toute attente. Nous sommes tombés sur un un resto fermé avec un jeune homme qui faisait le ménage et ne voulait pas ouvrir la porte pour discuter. Finalement il est venu après que j’ai insisté et nous a expliqué que c’était jour de nettoyage exceptionnel donc nous n’avons pas mangé chez Toli Toli.

Velvetti
Vilniaus al. 16
le site

Un ami lituanien m’avait parlé du chef de Velvetti qui organise le festival de fromages à la mi-août. Je l’ai appelé et nous vite taillé un bon brin de causette, c’est un passionné de culture française qui a mis ses enfants au lycée français de Vilnius. Il m’a dit que sa cuisine était sans prétention mais qu’ils essayaient de faire du mieux possible et qu’il faisait son propre pain. Comme Toli Toli était fermé le dimanche soir, nous sommes arrivés chez lui. Là très bonne surprise.

Pain maison donc et mayo

Carpaccio de boeuf maturé à 9,50 euros

Ravioli maison à l’agneau à 7,50 euros

On avait encore faim alors une pizza capricciosa en mode comfort food.

Ile flottante en spécialité de la maison, elle est bien, c’est une bonne idée d’y adjoindre des fraises, mais elle est un peu trop consistante et sucrée,

Tarte au citron, prévoir une pâte plus dure, mais on ne boude pas son plaisir

Nous en avons eu pour 50 euros pour 2 ce qui est cher pour la Lituanie, mais nous avons très bien mangé tout en nous sentant vraiment à la maison. En prime le patron nous a commandé un taxi et hop à l’hôtel pour 3 euros.

- Cafés -

City Coffee
V. Kudirkos g. 37
le site

Voilà le pur plan de la ville, ce café est idéalement situé, face au lac et pas loin de la gare routière, l’atmosphère y est cosy et enfin ils sont très sympathiques. Donc bon café, sandwich très honorable et le plan de dingue, c’est qu’ils ont du chocolat en poudre de folie, le gars me l’a vraiment recommandé chaudement et c’est vrai qu’à Paris j’ai du mal à en trouver ou alors il est totalement hors budget. J’en ai acheté et c’est un régal (photo du bas).

 

Boulangerie
M. K. Čiurlionio g. 63
le site

C’est une boulangerie assez chère mais passez-y faire un tour. J’ai craqué pour le croissant au kiwi, totalement inattendu, sinon je n’étais pas inspiré par des milliers de trucs car je trouvais ça cher.

A question? A reaction? We'd love to hear your feedback!

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


*

Inscrivez-vous à la newsletter !

* Champ obligatoire