716 Playlists – Bachir de Toukadime Playlist


02.02.12 - Guillaume - 716lavie

Bachir est un dj-animateur radio passionné et touche-à-tout : il anime notamment J’fais tourner la K7 un site essentiel sur lequel il met en ligne des mixtapes ou des mixes marquants de l’histoire de la scène hip hop en France et avec son acolyte Slurg il anime la rubrique mix de L’Abcdr du son, l’un des blogs français les plus intéressants, et de loin, sur le hip hop. Je pourrais en écrire des tonnes sur l’Abcdr mais j’ai choisi d’être minimal sur les présentations. Cela étant en 2 mots, voilà un site qui par son ton, son sérieux, sa connaissance et son ouverture donne ses lettres de noblesse à un style musical tel que le rap, j’aimerais trouver le même pour l’électro.
“Pour ce qui est de l’abcdr on réfléchit et propose des idées de mix à deux, mais les mixs c’est soit lui soit moi qui les travaillons de notre coté, j’en profite d’ailleurs pour remercier Dj Quiet chez qui j’enregistre tous mes mixs”
Bachir s’est lancé il y a peu dans un projet nommé Toukadime grâce auquel lui et Krimau partagent leur passion commune pour les disques originaux de musique nord africaine.
J’en avais parlé ici et vous pouvez regarder leur sélection de vidéos .

Bachir is a passionate and very active dj, blogger, radio host and record collector : among things, he runs J’fais tourner la K7 where he puts online some of the most memorizable mixtapes and mixes from the hip hop scene in France, he co-runs L’Abcdr du son with Slurg, one of the most interesting french website about hip hop.
Recently he started the project Toukadime with Krimau, where they share their passion for original records of north African music.
I had mentionned Toukadime here and you can also watch their video selection there.

1) Haim Botbol – Hak Amama
Sans doute le disque que j’ai le plus écouté l’année dernière, j’aime tout dans ce 45 tours le chant, l’orchestration, tout me plait. A noter qu’il existe une version plus ancienne interprétée par Zohra El Fassia qu’on peut retrouver sur le magnifique coffret “Opika Pende” de Jonathan Ward.

Maybe the record I have listened to the most last year, I like everything in this 12″ : the chant, the orchestration, everything. There is an older version by Zohra El Fassia which figures in the beautiful “Opika Pende” boxset by Jonathan Ward.

2) Mohamed Ben Hamadi – Zzine Emlih Yamana
Vu qu’on parlait d’Opika Pende, voici mon titre préféré de ce projet, un hymne à la beauté dans un format court et efficace et une voix féminine entêtante.

Talking about Opika Pende, this is my favourite track of the compilation, an hymn to beauty made in a short format and with an obsessive female voice.

3) Bennasser Oukhouya – Ana mourak Ana Koudamak
J’ai longtemps été hermétique à tout ce que pouvait faire Bennasser avec Hada Ouaki. Enfant je me demandais pourquoi mes parents aimaient ses disques, je trouvais ça “dissonant” et “agressif”, mais depuis quelques temps je suis fan des rythmiques, des voix, des métaphores utilisées. A chaque fois que je tombe sur un 45 tours de Bennasser je ne suis jamais déçu. A noter qu’il existe une version de ce titre interprétée par Souad Ahmed, sortie sur Casaphone.

For a long time I haven’t been receptive to Bennasser’s work with Hada Ouaki. When I was a child I was wondering why my parents would appreciate theses records, I thought they were dissonant and agressive, but I became fan of the rhythms, the voices and the metaphors. I have never been disappointed since by Bennasser’s music. There is a version of this track by Souad Ahmed, released on Casaphone.

4) Boutaiba Saghir – Ana Bhar Aliya
Un des artistes phare de la compilation “Proto Raï” qu’avait sorti le label Sublime Frequencies, mais surtout un des maitres fondateurs du raï moderne. Tout y est, sa voix, les cuivres, et ses textes d’amoureux transis.

One of the main artists featured in the “Proto Raï” compilation released by the label Sublime Frequencies, but mainly one of the pioneers of modern raï. You’ve got everything here : his voice, the brasse and the lover’s lyrics.

5) Line Monty – Alger Alger
Chanson à la base de Lili Boniche, cette version gagne en intensité vu la voix de Line Monty. A noter que cette chanson est reprise par la troupe El Gusto en live, donc si vous avez l’occasion allez les voir, sinon courrez vite voir le film de Safinez Bousbia.

Originally a song by Lili Boniche, this version has more intensity due to Line Monty’s voice. There is a live cover by El Gusto so if you can see them live, just go, otherwise watch the movie of Safinez Bousbia.

6) El Gusto (Liamine Haimoun) – Djazair Ya Hbibti
Restons autour du projet El Gusto, avec ce qui en est devenu l’hymne. Cette chanson est une déclaration d’amour à l’Algérie, qui est le second dénominateur commun, après la musique, entre toutes les personnes de cette troupe reformée le temps d’un instant.

This track became the hymn of the El Gusto project. This song is a pure declaration of love to Algeria which is the second common point after music to all these artists who took part to this project.

7) Hajib et Abdellah Bidaoui – Ayta
Un live extrait d’une émission de la RTM (1ere chaine marocaine). Le duo n’a plus à faire ses preuves et maitrise l’art de la Ayta. Je qualifierais ce titre de “musique tripale” tellement elle me prends aux tripes, à écouter sans modération.

This is a live at a TV show from RTM (1st Moroccan TV channel). The duo as nothing to prove and is an expert in Ayta. I would describe this tune as “gut-wrenching” music.


8) Haja Hamdaouia – Daba Iji

Comme le disait si bien Guru : “Mostly the voice”.

As Guru would say “Mostly the voice”.

9) Hachemi El Guerouabi – El Barah
Si on voulait caricaturer cette chanson, on pourrait dire que c’est la version algérienne d'”Hier encore” de Charles Aznavour, mais cela serait trop réducteur pour un artiste tel que Guerouabi et pour une aussi belle chanson.

If you would caricature this song, you could say it is the Algerian version of “Hier Encore” by Charles Aznavour, but it would be too reductive for such an artist as Guerouabi and such a beautiful song.

10) Farid El Atrach – Adi Rabih
On quitte le Maghreb pour aller en Egypte et pour terminer cette playlist de la meilleure des façons avec mon chanteur préféré, le genre d’artiste qui m’accompagnera jusqu’à mon dernier souffle.

We are leaving the Maghreb to go to Egypt and end this playlist with my favourite singer, the type of artists I’ll listen to ’til my last breath.

A question? A reaction? We'd love to hear your feedback!

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*


This site is protected by reCAPTCHA and the Google Privacy Policy and Terms of Service apply.




Nous n'avons pas pu confirmer votre inscription.



Votre inscription est confirmée.

S’inscrire à la Newsletter









Membre de l'Office du Tourisme de Paris

Office du Tourisme et des Congrès de Paris