Alpbachtal (Autriche)


18.09.19 - Guillaume - 716lavie
- Infos Pratiques -

Y aller

Avion jusqu’à Innsbruck puis louer une voiture. Je suis pour ma part venu en train depuis Graz où je venais d’effectuer un court séjour. Le train traversait l’Autriche d’est en ouest et c’était agréable de voir défiler le pays ainsi. Je suis descendu à Jenbach où un taxi m’attendait.

Sur place

Office du tourisme
le site

Le site de l’office du tourisme est très bien fait et existe en version française. Le fait de rester a l’hôtel vous donne automatiquement accès à l’Alpbachtal Seenland Card qui fonctionne durant la totalité de votre séjour, chaque nuit en hôtel équivaut à une journée : elle vous donne droit à une visite guidée par jour et à une remontée en téléphérique et à tous les bus régionaux. Ca c’est génial, c’est déjà ce que j’avais adoré dans le Vorarlberg. Par exemple l’hiver, il y a un transfert gratuit de la gare de train jusqu’à votre station de ski.

L’appli transports VVT
le site

Pour tout savoir des horaires de bus et itinéraires, téléchargez l’application VVT SmartRide. Les bus sont ultra-ponctuels donc c’est très facile d’établir un programme et de s’y tenir.

- Le résumé -

J’avais été à Innsbruck (articles sur la ville et les villages alentours), mais pas encore dans l’Alpbachtal qui est une région au nord est d’Innsbruck. L’Alpbachtal est peu touristique et magnifique, très authentique.

Points forts :

– le lever de soleil sur le Wiedersbergerhorn
– la randonnée gratuite proposée par l’office du tourisme avec la dégustation du Melchermuas dans une ferme
– les villes de Rattenberg, Brixlegg, le village d’Alpbach
– les produits locaux trouvés à Radfeld
– bus gratuit entre les villes

Points moins forts :

– ce n’est pas toujours clair de lire les horaires de bus (mais en revanche les bus sont à l’heure)
– Rattenberg est joli mais très touristique (heureusement je vos ai dégoté un resto qui ne l’est pas)
– sans voiture ça peut être compliqué, par exemple pour aller voir le lever de soleil à l’aurore c’est impossible

 

L’Alpbachtal est dans le Tirol, elle est aussi traversée par le fleuve Inn, mais c’est un coin moins connu et donc moins touristique qu’Innsbruck. Elle est située entre les Alpes de Kitzbühel et la chaîne du Rofan dans la vallée basse Tyrolienne de L’Inn. Ici on apprécie la verdure, le calme et les montagnes. C’est une région idéale pour les randonnées, faciles comme plus techniques.

Les villes dans lesquelles j’ai été en août 2019 sont Radfeld (où j’étais hébergé), Brixlegg, Reith, Rattenberg et je suis arrivé en train à la gare de Jenbach. J’ai donc vu cette région en été mais elle est prisée pour ses sports d’hiver également.

- Hôtels -

Radfeld

Hotel-Restaurant Sonnhof 
Dorfstraße 92a
le site

Je n’ai pas été logé ici, mais je suis passé plusieurs fois devant cet établissement et il m’a eu l’air pas mal dans le registre hôtel familial.

Alpbach

Hotel Böglerhof 
Dorf 166
le site

C’est le plus connu de l’élégant village d’Alpbach. Il est très prisé durant le forum d’Alpbach qui se tient en août. J’avoue avoir pris contact avec eux et envisage de séjourner chez eux au printemps.

- Guide -

Grâce à la carte Alpbachtal Seenland, on peut effectuer une randonnée gratuite chaque jour en compagnie d’un guide (voir la liste). J’en avais repéré plusieurs et par chance celle proposée le vendredi faisait partie de l’une d’elles. Il s’agissait de celle-ci,  “De Reith à Kohlgrubenalm”, une balade de 3h30 qui part de la ville de Reith et s’achève dans la ferme de Kohlgrubenalm.

Saurez-vous remarquer ci-dessous le monsieur assis sur le toit qui passe un coup de fil?

Ma guide s’appelait Ilmi et j’ai eu l’heureuse surprise de découvrir que j’étais le seul participant, j’ai donc eu droit à une vraie visite privée. Ilmi est de la région, elle parle un peu anglais mais surtout allemand, mon allemand a permis d’en comprendre une partie. Elle a la soixantaine et une pêche d’enfer, qu’est-ce qu’elle est physiquement en forme!, c’est impressionnant. L’hiver elle skie exclusivement hors pistes et m’a parlé de ses parents qui étaient en pleine forme aussi, son père qui a plus de 80 ans continue d’aller cueillir ou ramasser des produits de la forêt. Elle m’a vanté les vertus de la vie en extérieur à la montagne. Elle connaissait toutes les plantes et fleurs, les champignons. Attention au rouge, il est mortel, certains l’utilisent comme hallucinogènes mais prudence.

Elle m’a expliqué qu’il était dur pour les paysans d’ici de gagner de l’argent car le Tirol est escarpé et composé de petites propriétés, à l’opposé de l’agriculture extensive qu’on peut trouver ailleurs dans le pays.Au début de la balade, le temps s’est couvert et nous nous sommes retrouvés au-dessus des nuages. Ensuite cela s’est levé vers l’heure du déjeuner.

J’aime le fait qu’on trouve soudainement deux caisses de bières fraîches dans une fontaine. Il y a une boîte aux lettres dans laquelle on glisse deux euros si on veut une bière. Ca marche à la confiance, ça fait du bien la confiance.

Nous avons passé une bonne heure dans la ferme, c’était très chaleureux. Le propriétaire nous a accueillis avec sa femme et il a préparé pour nous deux et leurs trois petits enfants une spécialité du Tirol qu’on ne trouve pas à la carte des restaurants, le Melchermuas (voir la description plus bas dans la partie “Gastronomie”).

Nous repartons ensuite rejoindre la télécabine qui nous ramène sur les coups de 13h30.

- Evènements -

Reith

Almatrieb in Reith
le site

C’est le grand festival de Reith qui a lieu la dernière semaine d’août. Il y a un marché artisanal et un festival folklorique qui inclut le défilé traditionnel de vaches apprêtées avec l’élection de la plus élégante.

Alpbach

Alpbach European Forum
le site

Vous n’êtes sans doute pas directement concernés mais depuis la fin de la guerre en 45 se tient à Alpbach un forum qui a lieu chaque mois d’août et réunit pendant 3 semaines des spécialistes à venir réfléchir et s’exprimer sur des thèmes tels que la politique, la science, l’économie, la culture. Le village traditionnel et élégant d’Alpbach voit alors défiler des personnalités tout comme des journalistes ou encore des étudiants, venant du monde entier. Des navettes affrétées par le forum et réservées aux participants desservent alors gratuitement les différents villages autour d’Alpbach ainsi que la gare de Jenbach, pendant toute la durée de l’évènement. Sachez que les hôtels sont pris d’assaut.

- Lieux -

Sachez que l’office du tourisme d’Alpbachtal propose de nombreux itinéraires de randonnées regroupés par thème : à la découverte de l’eau et de la culture, marche et découverte pour les familles, les chalets de montagne de charme et 7 pics spectaculaires.

Wiedersbergerhorn

Le lever du soleil sur le Wiedersbergerhorn est une attraction à ne pas manquer en été. Sinon le sommet reste accessible durant l’année.
le site

Chaque 2ème jeudi en juin, juillet et août ainsi qu’une fois en septembre, les télécabines ouvrent à 4h30 du matin afin de monter voir le lever de soleil depuis le sommet. La télécabine vous dépose à 1800m, il vous reste 300m de dénivelé pour atteindre le sommet. Vous pouvez régler 10 euros en avance pour la remontée en passant par l’office du tourisme ou alors 15 sur place.

A peine arrivé le soir dans l’Alpbachtal, j’avais rdv à 4h45 le matin suivant avec Juliane de l’office du tourisme pour assister au lever du jour sur le somment du Wiedersbergerhorn. La météo annoncée était moche : de la pluie et des nuages et il y a eu une bonne tempête durant la nuit. Néanmoins Juliane de l’office du tourisme avait une prévision qui donnait un possible soleil vers les 8h. Toute la montée en télécabine, jusqu’à 1800m, de nuit au milieu d’une purée de pois de nuages  donnait une impression de mystique.
Ensuite il y a 300m de dénivelé qu’on fait en 45min. On a commencé à y croire et là ce fût enchantement sur enchantement. Juliane qui est d’ici m’a dit n’avoir jamais assisté à un tel lever de soleil. Donc merci à l’univers de ce beau cadeau, merci beaucoup.

Quand on est sorti de la télécabine et que nous nous sommes mis à marcher dans l’obscurité, nous avons soudainement entendu des cors de montagne joués par trois hommes en tenue traditionnelle. C’était élégant car ils étaient là, tapis dans la nuit, sans projecteur pour les éclairer, ce n’en était que plus fort.

Durant l’ascension, on sentait un potentiel de lever se soleil merveilleux mais nous n’en étions pas sûrs.

J’ai adoré croiser cette vache lunaire qui me regardait fixement, perchée au-dessus des nuages, dans un autre monde.

Et puis le soleil est sorti et ce fût magnifique.

J’avais de la chance car à cause du mauvais temps peu de personnes s’étaient déplacées ce jour-là, nous n’étions qu’une cinquantaine à profiter du spectacle alors que la fois précédente ils étaient plus de 300.

En redescendant du Wiedersberger Horn, on choisit soit le même chemin au retour vers les oeufs, soit on passe derrière : on trouve alors un café de montagne confidentiel, le Hornalm, où il n’y a que quatre tables à l’intérieur. On se prend un bon petit-déjeuner et j’ai fait péter le schnaps au miel à la fin. Deux filles sportives qui partageaient notre table fêtaient l’anniversaire de l’une d’elles avec bouteille de Prosecco et schnaps. J’aime ça ici, on est sérieux dans ce qu’on fait et par conséquent on s’amuse en conséquence derrière.

Ensuite on a un sentier panoramique très agréable avec une vue magnifique sur un autre flan du mont.

On arrive à la station d’arrivée des oeufs. Là il y a un parc d’attractions génial pour les enfants, gratuit, le Lauserland. Les animations sont beaucoup dans la nature, très fun. On a pris la luge sur rails qui va à toute allure. Une fois en bas, vos ne descendez pas de votre luge, elle vous remonte elle-même tout en haut. Ils sont fort ces autrichiens.

Parc d’attractions Lauserland
le site

Si on descend un peu plus bas que l’arrivée des télécabines on trouve le parc d’attractions pour enfants : Lauserland.
Le coaster autour de 10
On peut booker un oeuf pour le petit dejeuner, 40 euros per person : orange juice, prosecco

Rattenberg

C’est la plus petite ville d’Autriche et ce titre ainsi que son centre piétonnier médiéval entièrement préservé en font une attraction touristique majeure. Par conséquent, si j’ai aimé en faire un tour après un bon déjeuner (voir Restaurants) et une bonne glace (voir Cafés), ce n’est pas une ville où j’aurai plaisir à revenir régulièrement, la sur-représentation des touristes par rapport aux locaux est assez rédhibitoire en ce qui me concerne. La spécialité c’est le verre et le magasin Kissinger Kristall Glass vous étonnera par sa taille et la multitude d’objets en vente. J’avais repéré de très beaux verres dans le restaurant Das Gwiggner, des immenses verres de forme irrégulière, malheureusement à 38 euros le verre je n’ai pas pu suivre.

Il faut aller voir les ruines du château dans lequel se donnent régulièrement des pièces de théâtre, le lieu offre un point de vue sur la ville en contrebas ainsi que sur l’Inn, la plaine et les montagnes qui font face sur l’autre rive.

 

Radfeld

Radfeld est un petit village discret dans lequel il n’y a pas beaucoup à voir, mais où j’ai eu plaisir à séjourner. Il y a une certaine quiétude ici.

Alpbach

Le village d’Alpach avec ses maisons classées aux balcons fleuris et son sentier dans les bois axé sur la méditation et la ville de Rattenberg, plus petite d’Autriche.

https://www.alpbachtal.at/en/tour/steinweg-loop-via-the-muhlbach-path_35343516 : fait

Petite chapelle sur les hauteurs d’Alpbach

Ce chat veille sur cette maison typique et classée du village d’Alpbach : depuis 1953 toute nouvelle maison construite ici doit l’être selon le style traditionnel. Par ailleurs le chat surveille aussi du coon de l’oeil les allées et venues des participants ai Alpbach forum. Depuis 1945, ce forum européen réunit chaque mois d’août des décideurs européens amenés à réfléchir sur des thèmes tels que la science, la politique, le business et la culture. Au début j’ai cru que j’avais été invité à m’exprimer à propos de @716lavie… nan je déconne. En tout cas les hôtels du coin sont pris d’assaut durant cette période.

Brixlegg

The Cradle skatepark
le site
Ce skatepark immense a été construit par des américains. La photo ci-dessous est issue du site myskatespots.

Photo issue du site https://myskatespots.com

Jenbach

Le Schloss Tratzberg
De fin mars à novembre
Visites quotidiennes de 10 h à 16 h et en juillet et août de 10 h à 17 heures.
le site

Un château familial qui se visite, à 10 min. de Jenbach

- Restaurants -

Rattenberg

Das Gwiggner
Südtirolerstraße 41
le site

C’est un bon plan qui était ouvert depuis peu à l’été 2019, bon plan car il est assez caché et par conséquent on n’y trouve pas la foule de touristes qui se presse aux terrasses des autres. En plus celui-là a aussi une terrasse mais elle est dans une rue calme. Le menu du midi n’est pas cher, 8 euros de mémoire, les desserts ne m’ont pas impressionné mais sinon c’était parfait pour le contexte. Notez les grands verres originaux et impressionnants, ils viennent de la verrerie de l’autre côté de la rue, Kissinger Kristall Glass.

J’ai fait ci-dessous un montage avec des photos de leur site car je n’en avais pas pris ce jour-là.

Reith

Gasthof Dorwirt 
Kirchfeld 2
le site

C’était mon dernier dîner et j’hésitais entre 2 restaurants, celui-ci et le Stockerwirt, ils sont à 100m l’un de l’autre. Je dois émettre une petite remarque, le Tyrol hors des grandes villes comme ici ne s’est pas mis à l’heure du végétarien. Il est dur quand on veut faire une pause, de trouver des salades croquantes et pleines de fraîcheur avec des aliments variés, il y a bien des salades mixtes ou des soupes mais vous m’avez compris. J’avais du mal à choisir entre les deux car aucun des menus ne proposait de solution à mon envie de verdures et de fibres. J’ai pris une spécialité du Tyrol que je ne connaissais pas encore, Tiroler leber vom Schwein : du foie de porc avec riz au beurre et bacon. J’ai demandé si beaucoup de gens commandaient ce plat, pensant que non, mais finalement si, beaucoup. La serveuse m’a dit qu’elle ne mangeait pas de foie mais que tout le monde dit que c’est le meilleur foie de porc ici. J’aurais aimé que tout soit mélangé et qu’il y ait moins de sauce. Quoi qu’il en soit c’était très intéressant et le foie de qualité, cela se sentait.
J’ai quand même fait des cauchemars pas possibles toute la nuit comme chaque fois que je mange trop de viande avant de dormir. Le week-end le restaurant propose une spécialité chaque soir en plus de la carte, ce soir-là c’étaient des travers de porc au barbecue.

Brixlegg

J’ai identifié ces 2 restaurants dans un registre plutôt haut de gamme.

Gasthof Hernhaus 
Herrnhauspl. 1

Menus de 30 à 50 euros mais ça a l’air sérieux, la décoration à l’ancienne est de bon goût

Sigwart’s Tiroler Weinstuben 
Marktstraße 40

Celui-là a été au Michelin mais ça date, il est cher, petit menu à 62 euros.

- Cafés -

Rattenberg

Cafe Konditorei Freudenschuss
Südtirolerstraße 50

On m’avait conseillé 2 glaciers mais c’est celui-là que je retiens, la glace à la cerise à 1,40 euros la boule était délicieuse, je suis revenu reprendre une boule.

Brixlegg

Sigwart
Herrnhauspl. 7

A Brixlegg, comme aucune des tables citées dans la partie Restaurants ne convenait pour un déjeuner, qui plus est tardif puisque je revenais de ma randonnée avec la guide Ilmi et qu’il était déjà quasi 14h, je suis allé au café Sigwart qui avait l’immense avantage d’avoir une bonne terrasse (il faisait hyper chaud ce jour-là et en plus on peut fumer à l’intérieur de certains établissements en Autriche). J’ai pris un sandwich mozzarella qui était correct sans être inoubliable mais j’ai apprécié le service de la femme qui ne s’économisait pas puisqu’elle gérait à elle seule l’intérieur et la terrasse. L’autre truc cool c’est que le café est attenant à une pâtisserie, c’est la même maison, et on peut donc aller choisir une pâtisserie qu’on mange ensuite au café. Pour le coup là, elle n’était pas mal du tout.

- Gastronomie -

Melchermuas

C’est un plat typique du Tirol que j’ai dégusté dans la ferme Kohlgrubenalm à la fin de la randonnée avec la guide Ilmi. Dans le passé dans le Tirol, les paysans n’avaient pas une grande variété de ressources à leur disposition pour ce qui est de leur alimentation. Le résultat c’est le melchermuas, un plat à base de beurre, de lait et de farine qu’on agrémente et agrémentait d’une confitures de fruits du coin. Vous ne le trouverez à la carte d’aucun restaurant, c’est seulement chez les gens et idéalement les paysans comme ici qu’on le mange. Voici une vidéo que j’ai faite de sa préparation par le grand-père.

- Alimentation -

Radfeld

Heiseler Radfeld
Dorfstrasse 74
Tél : 0676 / 9363611
Mardi 16h-19h, vendredi 15h-19h, Samedi 8h-11h
le site

Quand j’ai demandé à la directrice de mon hôtel si elle avait un magasin de produits locaux à conseiller, elle m’a d’emblée parlé d’Helga Margreiter qui vend un excellent yaourt qui était d’ailleurs servi au buffet du petit-déjeuner de l’hôtel, mais aussi des fromages, de la charcuterie et d’autres choses encore. Je me suis mis en tête de la chercher dans le petit bourg de Radfeld où il n’y a pas grand chose. J’ai demandé au seul bar du coin s’ils connaissaient Helga, mais non. En fait Helga était bien là où je pensais l’avoir trouvée, dans une ferme à une centaine de mètres de l’église. La boutique est attenante, elle ouvre dans l’après-midi, sa carte de visite mentionne des horaires que j’ai fait figurer, mais la directrice de l’hôtel m’avait dit que parfois la boutique est fermée mais elle est en fait dans sa maison attenante ou quelque part dans le coin. La 1ère fois je n’ai trouvé personne pour l’appeler, la 2ème un jeune homme qui travaillait dans la ferme est allée l’appeler chez elle et Helga m’a ouvert. J’ai acheté un excellent speck fumé artisanal bien sûr, des fromages, un vin blanc local à 5,50 euros la bouteille qui était très bien pour ce prix, mais aussi des graines de courge pas chères (2 euros et qq le paquet) et des myrtilles sèches. Un bon plan!

Reith

Alpbachtaler Heumilchkäserei
Kirchfeld 3
le site

C’est une grande fromagerie bio en plein centre ville, le bâtiment est immense et superbe, on ne peut pas le rater. On m’a dit que c’était semi-industriel alors j’ai préféré l’option d’acheter du fromage chez Helga à Radfeld, mais c’est néanmoins une adresse à connaître, à vous ensuite de faire votre choix.

 

Brixlegg

Speckstüberl Hechahof 
Zimmermoos 1,
6230 Zimmermoos
le site

J’ai mis Brixlegg mais c’est à 5 min. en voiture dans le village de Zimmermoos, attention sans voiture, c’est impossible d’y aller à moins de prendre un taxi. On me l’a conseillé pour ses produits (speck, infusions, médecine des plantes, schnaps), mais les avis sur le net sont contrastés donc à vous de voir. 

A question? A reaction? We'd love to hear your feedback!

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


*

Inscrivez-vous à la newsletter !

* Champ obligatoire