Vienne (Autriche)


13.06.23 - Guillaume - 716lavie
- Infos Pratiques -

Y aller

Avion ou train, si vous pouvez faites-vous le voyage en train de nuit nightjet OBB de la compagnie autrichienne. J’avais le pass Interrail qui m’a permis de me payer la cabine privée grand luxe, prendre une douche dans le train, c’est Byzance.

Sur place

Il y a la Vienna city card (17 euros pour 24h, 25 euros pour 48h) qui inclut transports et réductions pour les musées, mais ces dernières sont trop petites selon moi (1 euro de réduction pour le Kunsthistorisches). Donc vous avez aussi le choix de n’acheter qu’une carte transports (8 euros pour 24h, 14,10 euros pour 48h).

- Le résumé -

J’ai été 4 ou 5 fois en Autriche (invité par différentes régions à écrire dessus) et j’adore voyager là-bas, mais, je n’avais pas été dans la capitale à propos de laquelle j’avais eu des échos contrastés. J’en étais venu à craindre un peu le côté snob, cher et touristique de la capitale. Finalement, j’ai saisi l’occasion de voyager en train de nuit autrichien OBB Nightjet avec le pass Interrail et j’ai beaucoup aimé mon séjour passé là-bas, j’y ai rencontré des gens détendus qui m’ont orienté vers des bons plans, j’ai ainsi découvert plein d’adresses sympas avec des prix abordables et des musées de dingue mais, eux par contre, aux prix souvent élevés.

Voilà ce que j’ai aimé :
– très pratique de se déplacer : on n’attend jamais un tram, un bus ou un métro plus de 5′
– ambiance très relax, à l’image du son du duo viennois de trip hop des années 90 Kruder et Dorfmesiter qui proposait une musique enfumée et chill à l’époque de la techno
– les gens qu’on a rencontrés dans les commerces de caractère étaient tous sympas et ouverts
– côté musées c’est le festival avec pas moins de 3 musées essentiels : le Kunsthistorisches, l’Albertina et le Leopold
enfin il y a plein d’endroits gourmands et abordables, que ce soit côté restos ou boutiques.

- Guide -

 J’ai été mis en contact avec le dj local Bernhard Tobola grâce à Dj Nomad, en plus d’être dj, Bernhard est un fin gourmet et m’a donné des super plans que voici :

Le chef Lukas Mraz est une célébrité locale, dans le programme ci-dessous, il présente des spécialités street food de la ville.

Il y a un super blog de chefs de Vienne, Kochgenossen (https://kochgenossen.com/), ils ont pour objectif de publier des recettes originales du monde entier, mais principalement de Vienne, on y trouve aussi beaucoup de conseils de restaurants et j’y ai trouvé beaucoup de plats que je connais de la cuisine de mes grands-mères.

- Lieux -

Stephansplatz et la Cathédrale St. Stephan

Noire de monde avec plein de touristes et de gars déguisés en guides en costumes d’époque. En revanche la cathédrale est superbe de l’extérieur, plutôt décevante à l’intérieur selon moi et t’as le magasin de biscuits classiques

 

Musée Leopold
Museumsplatz 1

Une partie consacrée à Vienna 1900 qui n’est pas ce qui m’a le plus plu alors que j’en attendais beaucoup. Je voulais me renseigner sur le grand architecte des années 20, Adolf Loos, que j’évoque lors de ma visite guidée de Montmartre car sa seule réalisation en France est la maison de Tristan Tzara. Ils disaient qu’il avait aussi réalisé la maison de Joséphine Baker en France or cette maison n’a jamais vu le jour donc je n’ai pas trouvé ça très sérieux. En revanche j’ai adoré certaines peintures ainsi que des sculptures superbes, dont certaines de Lehmbruck que j’avais découvert lors de mon séjour à Duisbourg où se trouve son musée.

Musée Albertina
Albertinapl. 1
le site

J’ai été subjugué par la collection Batliner au musée Albertina de Vienne : un bijou de peintures majoritairement impressionnistes sous-titré « De Monet à Chagall », la beauté des toiles et la pertinence de la sélection donnaient l’impression de flotter dans le bonheur, si, si.

Kunsthistorisches museum
Maria-Theresien-Platz

C’est le musée parmi les musées, l’entrée est chère : 21 euros, mais il y a de quoi faire : collection d’antiquités grecques et romaines, collection égyptienne, galerie de peintures, Kunstkammer : la collection des Habsburg.

J’ai adoré le fait que les explications des toiles soient sur une barre en métal située devant les oeuvres si bien qu’on n’a pas à se coller le nez au mur pour lire avant de se reculer pour voir, ce qui est très chiant. Enfin un système super bien pensé. J’ai adoré ce Caravaggio. Plein de clins d’oeil à des voyages 716 récents comme avec ces toiles de Lucas Cranach, lui qui m’avait amené à Lübeck à Noël pour la grande rétrospective. L’arrivée dans les salles grecques et romaines du @kunsthistorischesmuseumvienna, lourd! Les automates et horloges de la collection Kunstkammer : Même le terme bling bling est totalement ringard face à ça

Österreichische Postsparkasse
Georg-Coch-Platz 2
le site

J’ai complètement raté cette ancienne caisse d’épargne postale construite (1904-1912) par Otto Wagner et devenue un musée consacré à l’architecte.

@Stefan Seelig

Cathédrale russe Saint-Nicolas
Jaurèsgasse 2

Ascenseur Paternoster
Friedrich-Schmidt-Platz 1

Le conseil d’un ami : “Dans la mairie. Un des derniers en service. On peut y accéder en pleine mairie comme dans un moulin, mais je ne pense pas qu’il faille le mettre sur le site dans le sens où c’est plutôt dangereux. Il y a régulièrement des accidents, on n’est pas rassuré du tout là dedans ! Essaye le d’abord et tu jugeras si tu le postes ou pas.”

Bibliothèque nationale autrichienne
Josefsplatz 1

Avis d’un ami : “Une des plus belles du monde ! Entrée pas donnée à 10€, mais un must-seen pour tous les amoureux des livres ou autres amateurs de lieux historiques: ça vaut le coût ;)”

Spittelau incinerator
Spittelauer Lände 45
le site

Hundertwasserhaus
Kegelgasse 36-38

On m’a conseillé ces deux choses à voir : hunderwasser est un immeuble original peint dans des couleurs vives, le Spittelau est un incinérateur au desin intéressant, lui aussi décoré de manière très particulière avec beaucoup de couleur.

- Restaurants -

Stern Gasthaus Christian Werner
Braunhubergasse 6
le site

Les gasthaus sont à l’image des bistrots parisiens, seuls 5% valent le coup selon moi. Pour trouver une schnitzel de compét’, c’est dur, vous aurez toujours quelqu’un pour vous dire « j’ai deux adresses de compét’ » et puis au final c’est au mieux « moyen + ».

Là Bernhard aka dj @btobola m’avait recommandé ce Gasthaus Stern @stern_gasthaus au sud-est de la ville, mais c’est souvent ce que je préfère : aller au fin fond d’une ville pour dénicher une perle rare loin de toute activité touristique.

Ici c’est solide! Le chef a pris les rênes de cette gasthaus il y a 15 ans à l’âge de 26 et est toujours là. Le Schnitzel de veau parfait à 32 euros, oui ce plat a un prix. Dommage que j’ai oublié ma lumière pour la photo pile ce jour-là. En entrées du jour, des sardines chaudes à l’huile d’olive avec ail, romarin et le jambon d’un artisan réputé Thums.

En vin, un super Grüner Vertliner « Fass 4 »du vigneron lui aussi réputé, Bernhard Ott, 7€ le verre. 1 sardines, 1 jambon, 2 schnitzel, 3 verres de vin, 1 grande eau gazeuse : 115,40 euros, cher mais très bon et on en a pour son argent.

Mochi ramen
Vorgartenmarkt Stand 12-29
le site

Un des excellents plans à Vienne, le Mochi ramen. Tout est bien : les ramen, les prix, l’équipe, le cadre, le prix des bières (5,50 la pinte de bière autrichienne), les vins, top, top, top. 50 euros pour 2 avec 2 ramen, 2 bières et un dessert. Il vaut mieux arriver tôt car il peut facilement avoir de la queue dehors (mais qui avance finalement assez vite). Playlist downtempo et excellent ice tea maison m’a dit un pote.

Buffet Trzesniewski
Dorotheergasse 1
le site

Je parle ici de l’adresse historique, mais il y a plusieurs autres enseignes dans la ville (mais uniquement à Vienne) et même des stands dans les grandes gares et l’aéroport.

Plan immanquable à Vienne qui m’avait été conseillé par un guide habitué à emmener des groupes à travers l’Europe et à savoir où manger bien et pas cher au coeur des centres historiques. Ce buffet créé par un polonais en 1902 m’avait inspiré déjà en regardant les photos car j’avais découvert ces genre de cicchetti vénitiens version polonaise à Graz dans l’institution locale Frankowitsch.
Bref c’est de la bombe : vous êtes au cœur de l’hyper centre ultra touristique de Vienne, vous vous échappez dans une petite rue et là vous tombez sur ce café discret où se mêlent locaux et touristes. Malgré la file d’attente, la cadence est rapide, un conseil tout de même dû à mon expérience à Graz, venez avant le pic du déjeuner car c’est plein à craquer. Le mec qui me servait était super sympa, il m’a conseillé sur ma demande les toasts qu’il préférait, j’en ai pris 9 + 1 bonne bière pression, le tout à 17€, un en-cas génial pour deux.

Ausgabe
Kiosk, Porzellangasse 1
le site

Un autre super plan, le kiosque @ausgabe.wien qui fêtait sa réouverture ce jeudi. Encore un plan conseillé par Claire de @vinifero_naturweine.
Le chef Luca Tamossino a repris ce kiosque traditionnel, datant des années 20, dans lequel il propose des plats maison concoctés avec des produits d’artisans de qualité et ses propres plantes 🌱 qui poussent juste à côté. Le lieu est placé sous le signe du double K : Kost & Kultur qui signifie Gastronomie et Culture. De la super musique planante indé jouait ce jour-là. Le mec est une crème qui a eu déjà une vie remplie comme Claire de Vinifero : après une formation de chef, il a bossé à Vienne puis a tout fait pour aller bosser dans un étoilé au Pérou où il a été finalement pris malgré une concurrence féroce. Il a ensuite rencontré un français avec lequel il a monté un resto au nord du Pérou.
Revenu à Vienne, il a ouvert ce kiosque avec Inanna Wolf une semaine avant le dernier confinement. Il est devenu papa cette année et reprend l’activité.

Au menu ce jeudi, une saucisse de veau d’un producteur qu’il adore servie avec un bretzel 🥨 d’un boulanger lui aussi sourcé par ses soins et enfin une moutarde maison et des feuilles de cresson qui poussent dans son bac à côté du kiosque. D’ailleurs il nous disait que lorsqu’il faisait des pop up restos il aimait recouvrir les tables de mousse.
La saucisse enfin tout était délicieux, 6,10 euros les deux saucisses, j’en ai pris 4 avec une bière tellement c’était bon. Ca faisait un bon contrepoids au repas végétarien du midi chez @tian_staff_food.
Pour la saucisse, 2 moyens de la manger sans la peau : soit il nous fait une incision au milieu, soit on aspire nous même la viande au milieu, j’ai essayé mais n’y suis pas arrivé (merci d’éviter les blagues à la con suite à la vidéo).
Un super plan, là encore créatif, gourmet, contemporain et très sincère, calme.

Autres restos que je n’ai pas essayés : 

GASTHAUS

Gutruf
Milchgasse 1

Ca a l’air d’une veille caféteria parfaite pour manger pas cher en plein centre.

Gasthaus Quell
Reindorfgasse 19
Fermé samedi et dimanche

Une vraie gasthaus avec un menu déjeuner pas cher du tout, à l’ouest de la ville. Voici le retour d’un pote qui y a mangé : “Gasthaus typique dans un quartier résidentiel. Très bonne ambiance avec clientèle locale de tous les âges, mais également quelques expats qui connaissent le plan. Carte à prix doux avec des plats copieux, je me suis fait une schnitzel, la première de ma vie donc je ne suis pas expert mais j’ai trouvé ça très bon. Pareil pour le goulash, servi en petite ou grande portion. Excellent service, très souriant, rapide & efficace. Attention il faut savoir que le service n’est pas compris dans la note donc on donne un pourboire du montant de notre choix, mais qui est largement mérité. A noter que c’est fermé le weekend (samedi et dimanche).

Zur Stadt Krems
Zieglergasse 37
le site

Là encore menu déjeuner pas cher du tout autour de 10 euros, conseillé par Dj Nomad.

Anzengruber
Schleifmühlgasse 19
le site

Un conseil de Bernhard Toboloa : “Si vous êtes partant pour essayer le goulash, prenez-en un là-bas, c’est différent du typique de Vienne, mais culte : ils n’utilisent pas d’ail ni de marjolaine, mais de l’épaule coupée à la place du jarret pour obtenir une consistance sensationnelle.”

BISTRONOMIQUE

MAST Weinbistro
Porzellangasse 53
le site

Alma Bistro
Große Neugasse 31

Petit bistrot contemporain avec bonnes quilles.

CUISINE ETRANGERE
Vevi Restaurant (3 adresses)
Stollgasse 5
Albertsgasse 51
Leithastrasse 21

C’est un pote qui me l’a conseillé en écrivant ceci : “Un viet complètement vegan, mais une tuerie ! Les rouleaux de printemps, les différentes sortes de noodle etc… Une bonne alternative quand tu veux changer de la barbaque type schnitzel ou goulash. Elisa a pris une sorte de tacos au saumon, sans saumon mais avec un vrai goût de saumon! A noter qu’ils ne servent pas d’alcool, mais il y a toutes sortes de cocktails alcool free, bière etc… Les 3 adresses de la ville sont toutes très bien notées. Ci-dessous le tacos au saumon (sans saumon) qui était super bon et très convaincant et mention spéciale aux rouleaux de printemps à l’avocat qui étaient incroyables! ”

Tofu und Chili
Linke Wienzeile 18

Conseillé par Bernhard Tobola : “All nasty and unnasty thing the cuisine of szechuan is offering. No hipness just food.”

GASTRONOMIQUE

Pramerl and the Wolf
Pramergasse 21

Heunisch & Erben
Landstraßer Hauptstraße 17

Steirereck
Am Heumarkt 2A

EXTERIEUR DE LA VILLE

Redlinger Hütte
Redlingerhütte
3400 Klosterneuburg
le site

Un plan de Dj Nomad : “Simon Riegler runs this Hütte 20 kms outside of Vienna in the forest.. a beautiful remote hut with great food & nature.”

- Cafés -

Café Natural Winebar Espresso
Burggasse 57

Espresso Wine Bar @marin_espressobar dans un super quartier, vivant, local, sans touristes et avec plein de plans que j’ai aimés (le disquaire @substance_recordstore, le torréfacteur @suessmund.kaffee, le marchand de moulins à poivre et de poivres @wauwau_vienna, etc… le café existe depuis longtemps, sa terrasse est un lieu de rdv. Le café était délicieux, il venait de @suessmund.kaffee que j’avais justement prévu d’aller voir. Les vins avaient l’air cools, en revanche le reste des boissons alcoolisées était du classique sans grand intérêt.

Café Comet & Fürth Kaffee
Kirchengasse 44
le site

Un autre spot de café viennois, à côté du Café Natural Winebar Espresso, dans ce quartier que j’aime définitivement bien, le Café Comet & Fürth Kaffee.

Meinklang Hofladen
Franzensgasse 2
le site

J’aurais aimé aller dans cette boulangerie réputée, mais j’ai manqué de temps. Je l’avais repérée et en allant au Vinifero Winebar, je me suis aperçu qu’ils utilisaient leur pain.
Café Landtmann
Universitätsring 4

Le conseil d’un pote : A la base on voulait se faire le Cafe Central car on est passé devant et en voyant par la fenêtre le lieu est vraiment magique. Mais il y a systématiquement une putain de queue de 1h ou 2 devant, ca calme. On peut réserver une table mais il faut s’y prendre 2 semaines à l’avance. Il a eu une clientèle historique des plus sympathiques… “On y remarque aussi, plus ponctuellement et notamment en janvier 1913, la présence de Sigmund Freud, Josip Broz Tito, Adolf Hitler, Léon Trotski et Joseph Staline, les deux derniers étant des clients réguliers”. Donc Landtmann est une bonne alternative de café viennois plutôt chic. C’est grand, beau (il y a plusieurs salons “privés”) ça reste typique et on ne poireaute pas devant. Bien sûr ce n’est pas donné, mais la carte (ou plutôt les cartes) est vastes. Au petit dej’ l’œuf à la coque est à 2,50€. J’ai pris l’oeuf mollet (servis par 2 dans un verre) avec ciboulette ou cresson à 5€ ca fait bien le taff. Elisa un croissant brioché pas mal. Le vestiaire est obligatoire, mais gratuit.”

- Bars -

Vins

Vinifero Weinbar
Karmeliterplatz 2
le site

Au Vinifero, je suis tombé sur Claire, super sympa qui a monté le lieu avec son copain en plein covid, ils ont ramé car ils ne pouvaient accueillir autant de monde qu’ils voulaient. Lui avait sa boîte de distrib’ de vins depuis 10 ans et ils ont eu envie d’un lieu de rencontres, caviste et bar avec des produits de gens dont ils aiment le travail, comme le pain de chez @meinklang_hofladen que j’avais repéré. Claire a vu du pays : née à Berlin de parents d’origine chinoise, elle a ensuite décidé de passer 4 ans à Pékin, puis un an en Namibie. Et elle apprend le français parce qu’il y a plein de « vignerons français qui font un super boulot ». Elle connaît plein de monde dans la sphère foodie mais les deux qu’on a découverts grâce à elles étaient à la fois pointus dans leur démarche et super détente : le bar @sipsong_bar qui propose des bites thaï street food avec du vin nature ou des cocktails et le kiosk & kulture d’@ausgabe.wien

Die Rundbar
Lindengasse 1

Le bar de l’équipe du caviste Wein Skandal

Pub Klemo Weinbar
Margaretenstraße 61

Loos American Bar
Kärntner Durchgang 10
le site

Les notes google ne sont pas très bonnes, mais moi j’y ai passé un bon moment, la déco est classe et le service était très correct. En revanche les alcools sont assez bas de gamme donc n’en abusez pas, mais la déco signé Adolf Loos vaut le détour quand vous êtes dans l’hypercentre.

Sipsong Bar
Lerchenfelder Str. 104
le site

Sipsong @sipsong_bar, le mini bar vin nature/cocktails/ thaï bites monté par l’équipe du resto thaï voisin Mamamon. Ouvert de 18h à 00h, attention, la bouffe, c’est jusqu’à 21h30. Merci à Claire de @vinifero_naturweine pour la reco.

Rooftop

25hours Hotel Vienna at MuseumsQuartier

Lerchenfelder Str. 1/3

Techno

DonauTechno
Karl-Schweighofer-Gasse 10/A

Il n’y a aucun signe sur la porte, il suffit d’entrer, c’est un bar de musique électronique dans une ancienne synagogue juive.

- Magasins -

Substance
Westbahnstraße 16
le site

De nombreux disquaires vinyls à Vienne. J’ai jeté mon dévolu sur @substance_recordstore car il a une grosse sélection électro. Beaucoup de monde a été initié au son autrichien via le duo Kruder & Dorfmeister et son son trip hop enfumé dans les mid 90’s (via la compilation Dj Kicks entre autres). Pour ma part, c’est la dj Electric Indigo @electricindigo_official qui m’avait qq années auparavant, grâce à ses mixes sur @radiofgofficiel avant d’aller jouer en teuf, initié à un autre son autrichien : techno, mental, tout en rythmiques tendues mais également chaloupées, un exemple de finesse dans la darkness. Je me souviens l’avoir faite découvrir à l’ex directeur marketing du boutique hôtel cossu viennois, le Sans Souci et il m’avait écrit pour me dire qu’il n’arrêtait pas de jouer un de ses tracks que je lui avais indiqué, l’intemporel « Skyway. »
Lorsque je rentre dans @substance_recordstore, je cherche les bacs second hand et là au fond je découvre 8 bacs « Electric Indigo Collection ». Je comprends tout de suite, mais je veux en avoir le coeur net. Oui me dit le patron super sympa : elle leur a confié la vente de 8000 disques. 5000 sont déjà partis. Des djs sont venus d’Italie, de République Tchèque acheter des centaines et des centaines de disques. Il faut dire que 1) la collection est exceptionnelle car la dj a un goût super sûr 2) les prix sont d’ami, le shop a mis sur discogs les plus grosses pièces mais le reste est à l’avenant, 3, 5, 8, 10, 15€ pour des pièces qui en valent beaucoup plus. Il a fallu que j’y retourne et que je consacre 2h aujourd’hui à saigner tout ce que je pouvais.

 

WAUWAU Pfeffermühlen
Westbahnstraße 7 / Ecke, Hermanngasse
le site

Ce magasin vend des moulins à poivre construits sur place dans l’atelier derrière la boutique et aussi toutes sortes de poivres.

- Musique -

KbF Radio
le site

Plein d’artistes, j’ai quant à moi découvert récemment ce crew car ils se sont mis à suivre le soundcloud de 716, ils publient de très bons mixes.

- Alimentation -

Marchés

Marché Naschmarkt
flea market and food: naschmarket (both for daily and evening food and bars and restaurants and also saturdays flea market

Boutiques / Epiceries

Grundbira
Margaretenstraße 78/III

Superbes fromages du Vorarlberg (ma région préférée d’Autriche), saucisson de sanglier, moutarde typique, schnaps, etc… Katrin la dame est adorable et fait un vrai travail de sourcing dans la région, elle va rencontrer directement les producteurs de la région et de toute la région, c’est aussi l’intérêt de sa sélection. J’étais content de trouver des fromages d’alpage à des prix super raisonnables. J’avoue que je n’étais pas très inspiré par les autres fromageries de la ville que je trouvais un peu trop chic ou branchées sur les photos, mais c’est peut-être un à priori; en tout cas, c’est ça qui m’a incité à chercher une boutique du Vorarlberg à Vienne car cette région a des fromages incroyables.

Fromageries

Vorarlberger Käse
Brunnengasse 58-66

Dans le même ordre d’idées que ce que j’ai écrit à propos de Grundbira, j’ai cherché une fromagerie spécialisée dans le Vorarlberg, celle-ci en a pas mal semble-t-il, mais aussi des fromages d’autres régions du pays ainsi que des français, italiens, … J’ai eu le monsieur au téléphone, très sympa, ça a l’air d’être un plan local hors hype.

Jumi Käse
Lange G. 28
le site

Fromagerie contemporaine branchée.

Boucheries / Charcuteries

2 conseils de Bernhard Tobola : 

Pferdefleischerei Gumprecht
le site

“C’est une boucherie chevaline avec 6 boutiques dans Vienne  (je te conseille celui-là : Karmelitermarkt 16, 1020 Wien), vendant tout ce qu’il est possible de préparer avec de la viande de cheval. Tu peux aussi acheter le typique “leberkäse” à base de cheval. J’adore celui au fromage, demande “pferdekäseleberkässemmel”.

Fleischerei Ringl
Gumpendorfer Str. 105
le site

L’un des bouchers viennois les plus anciens, les meilleurs et les plus chers, qui dirige toujours la boutique avec ses filles. Il produit diverses saucisses typiques (käsekrainer, burenwurst), de la viande vieillie à sec pour sa propre cuisine et aussi des spécialités à emporter dans un petit pain. tipp: quelques tranches de cuck cuit, il suffit de commander un “semmel mit rinderkamm” https://maps.app.goo.gl/9mdSDpoZbBkXB9iv5?g_st=ic

Crazy Butcher
Landstraßer Hauptstraße 70
le site

Ca pour le coup je l’ai découvert en marchant. Le gars est très sympa et ne produit rien lui-même, mais il vend de l’excellente viande et j’ai acheté des saucisses dingues qu’on voit en photo, farcies au fromage, recouvertes de bacon ou non.

Cavistes

Weinskandal
im Hof, Ungargasse 28

Le caviste le mieux caché que je connaisse @weinskandal, un simple panneau tout petit indiquant depuis la rue qu’il est au fond d’une cour. Une fois devant cet entrepôt, je trouve la porte fermée alors sur google le dit ouvert. J’appelle au tél, on me dit que si, si, ils sont ouverts et on vient nous ouvrir. Et là tout ce que j’aime : comme un disquaire avec un énorme stock caché à la vue des badauds, on tombe sur un stock de ouf, une ambiance confidentielle comme si on était dans des bureaux plutôt qu’un magasin. façade de caviste la plus folle que je connaisse. Le jeune gars sur la photo nous a super bien conseillé, droit au but à chaque fois et des trucs pas trop chers pour des bonnes quilles, genre son 1er coup de coeur était à 13,50€. Un pur plan, ce sont eux qui ont aussi le Die Rundbar.

Vinifero Naturweine
Otto-Bauer-Gasse 16
le site

La même équipe que le bar à vins Vinifero.

Vinonudo
Westbahnstraße 30

Cafés

Süssmund Kaffee
Zieglergasse 68/1
le site

Super torréfacteur, ce n’est pas un café, on vient juste ici acheter son café.

- Photos -

Quelques photos du centre

Statue de Jean de Dieu

Wiener Minoritenkirche

Une mosaïque de La Cène de Léonard de Vinci orne cette église gothique du XIIIe siècle avec un toit plat reconstruit.

Le musée d’histoire naturelle face au Kunsthistorisches museum

Des tramways, il y en a partout, des vieux collector comme celui-ci et des récents.

J’adore le fait qu’on puisse acheter son ticket dans le tramway avec toutes les options possibles d’un vrai distributeur multi-langues acceptant cartes et espèces, trop pratique.

A question? A reaction? We'd love to hear your feedback!

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*


Le Bon Plan Restos 2023-2024




Nous n'avons pas pu confirmer votre inscription.



Votre inscription est confirmée.

S’inscrire à la Newsletter









Membre de l'Office du Tourisme de Paris

 Paris je t’aime - partenaire officiel 2023