Ski Arlberg, 1er domaine skiable d’Autriche (Autriche)


19.02.19 - Guillaume - 716lavie
- Infos Pratiques -

Y aller

Au départ de la Gare de Lyon, TGV Lyria directement jusqu’à Zurich
le site

Le TGV Lyria, c’est : la qualité d’un TGV avec le confort et le service suisse, la promesse d’un trajet plus écologique que l’avion, le bonheur de voir défiler et évoluer les paysages depuis Paris jusqu’à Zurich, la possibilité de trouver de belles promos en s’y prenant à l’avance. Par exemple, à l’heure où je rédige cet article, nous sommes le 5 février, je peux trouver un Paris – Zurich à 29 euros en seconde classe à partir du mardi 19 février, autant dire que c’est imbattable et rappelons-le que nous sommes en pleine saison de sports d’hiver.  Le trajet dure au minimum 4h.

Depuis Zurich train direct jusqu’à Sankt Anton am Arlberg
le site de la compagnie de trains autrichienne OBB ouTrainline, l’agrégateur de trajets ferroviaires.

Comptez une durée de 2h20 et un tarif de 35 à 49 euros dans un délai de 2 semaines et au-delà vous pouvez trouver des billets à 19 euros.

Depuis Zurich Bus Arlberg express  direct de l’aéroport de Zurich à Lech en 3h à 50 euros (il va aussi à Sankt Anton)
le site

Taxi de St Anton à Lech
60 euros de St Anton jusqu’à Lech pour l’ensemble de la voiture jusqu’à 4 personnes.

Sur place

Site du Ski Arlberg

Office du tourisme de Lech et Zürs

Office du tourisme de St Anton am Arlberg

Office du tourisme de Stuben

- Hôtels -

A savoir

En Autriche, les prix des chambres d’hôtel s’entendent souvent par personne, attention aux mauvaises surprises. Par ailleurs il est beaucoup moins cher de réserver pour la période avant le réveillon du 31 car les prix montent après Noël.

Lech

On ne va pas se mentir, les hôtels dans ces stations sont chers à la haute saison, comptez 300 euros la chambre pour un hôtel confort avec petit-déjeuner. Néanmoins ils sont quasiment tous équipés de spa incluant piscine, sauna, hammam, ce qui est fort agréable après une journée de ski. J’ai bossé dur pour vous trouver des hôtels authentiques à des prix abordables, merci ici à la skieuse Lorraine Huber (voir “Invités” pour ses recommandations).

Stäfeli, Hotel-Garni – Relais du Silence
Zug 525
le site

Celui-là a l’air parfait dans le genre familial, confortable, calme, à l’écart du bourg mais avec une remontée juste devant, un genre de Krone Hôtel à Au, qui reste l’hôtel le plus agréable dans lequel j’ai séjourné jusqu’à ce jour.

Hôtel Omesberg
le site

Les prix sont autour de 150 euros par personne et par nuit en hiver en demi-pension (ce qui semble très raisonnable pour Lech), ils tombent autour de 80 euros en été. L’hôtel a l’air très agréable.

Pension Schneerose
Lech 298
le site

Une pension familiale à prix abordables.

Pension Mallaun
Omesberg 319
le site

Autour de 100 euros par personne pour une double en hiver avec petit-déjeuner inclus.

Hotel Pension Alt-Hubertus
Markus Wolf
Anger 441
le site

Un hôtel simple à prix abordables recommandé pour la qualité de son accueil familial.

Hôtel Garni Sursilva (Hôtel + Appartements)
Dorf 487
le site

Superbement placé, Sursilva est à la fois un hôtel et des appartements, le lieu est aussi sur booking.

Hotel Roggal
Tél : +43 5583 2274
le site

Ce qui fait le charme de cet hôtel où j’étais logé lors de ce voyage de presse, c’est son caractère familial (la photo de la famille ci-dessous trône dans le salon) et sa faible capacité qui assure une tranquillité. Les chambres sont relativement simples et suivant de quel côté vous vous trouvez, vous pouvez avoir le dilemme entre ouvrir la fenêtre afin de ne pas suffoquer (les chambres sont fortement chauffées) et entendre le bruit de quelques poivrots qui rentrent dans la nuit. Le petit-déjeuner est très honorable. Le véritable point fort, c’est la qualité de service à la fois de la part de la patronne, mais aussi de toute son équipe : il y a une véritable attention portée aux clients sans aucune obséquiosité, l’équipe a beau être diverse questions profils, tout le monde partage la même empathie. En revanche il faut compter un minimum de 400 euros pour une chambre double telle que celle que vous voyez en photo pendant la saison de ski, c’est loin d’être à la portée de toutes les bourses.

- Invites -

Lorraine Huber
le site

J’ai eu la chance m’entretenir avec Lorraine Huber, championne de ski freeride 2017. Non seulement elle est originaire de Lech, mais sa famille est une des plus anciennes du bourg. Ainsi, ce n’est pas au luxe de Lech, mais bien à la qualité du domaine skiable et à l’authenticité du lieu que Lorraine est tellement attachée, ce qui m’a permis de sentir l’identité du lieu au-delà de l’apparence de station chic. Elle nous a ainsi expliqué que c’était autrefois une région de fermiers, relativement pauvre, qui s’est trouvée transformée avec l’arrivée de l’industrie des sports d”hiver.

Le Ski Club Alberg compte 8800 membres parmi lesquels 50 médaillés olympiques, 5 médailles d’or olympiques sont par ailleurs nées à Lech. Quand on lui demande ce qui contribue à cet essaim de champions, elle souligne le fait que les habitants de Lech peuvent suivre les cours de ski gratuitement, ce qui a permis de les initier très tôt et que le budget ne soit pas un problème.

Par ailleurs, beaucoup de moniteurs de ski ici ont le niveau 3 qui est le level maximum donc ils ont autant de capacités que les guides de montagnes, on peut tout à fait les employer comme guides pour le hors pistes. Signalons que Lorraine Huber organise chaque année le Women Progression Days, un stage d’initiation au hors pistes destiné à 28 femmes et encadré par 4 guides.

- Lieux -

Ski Alberg

Ski Arlberg est le nom du domaine commun à St Ankton et Lech. La connexion entre Sankt Anton et Lech existe depuis 2016 : un téléphérique les relie. On a d’un côté St. Anton / St. Christoph / Stuben et de l’autre Lech / Oberlech / Zürs
le site

Ce qui fait la richesse de ce domaine, outre son étendue et sa beauté, c’est la qualité de sa neige et la diversité de son terrain. De nombreuses pistes ne sont pas damées et sont recouvertes d’une fine couche de poudreuse. Par ailleurs, il y a du hors pistes quasi en permanence juste à côté des pistes, pas besoin d’aller loin. Rappelons qu’il est recommandé à tous ceux qui ne connaissent pas le terrain de s’accompagner d’un guide hors pistes. Lorraine Huber nous a recommandé 3 hors pistes : Juppenspitze, Maroikopfe, Abendweide.

Par ailleurs, le ski est LE sport national, comme le rugby en Nouvelle Zélande. Tout le monde s’intéresse au ski, à ses compétitions, sa pratique. Les grands champions et les personnages qui ont influencé la technique et la pratique du ski sont célébrés comme il se doit. Hannes Schneider, le skieur légendaire qui a révolutionné la manière de skier en créant ce qu’on a appelé l’école Alrberg est un héros est honoré partout dans la région, dans son village natal Stuben bien sûr (voir plus bas “Stuben” dans la partie “Lieux”) mais on le retrouve un peu partout. Lors du show hebdomadaire “Schneetreiben” qui a lieu à Sankt Anton et qui retrace l’histoire du ski dans la région, un hommage lui est rendu et l’équipe “Schneider” descend la montagne selon la technique de ski qu’il avait inventée.

La “Schneider team” lors du show hebdomadaire de Sankt Anton : ils descendent la montagne en skiant avec la technique de Schneider et avec ces skis d’époque très durs à manoeuvrer car ils n’ont pas de carre.

Lech

Lech est l’équivalent de Courchevel, il y a 10 hôtels 5 étoiles à Lech, 42 restaurants au Gault et Millau, il faut savoir que Le Michelin n’a récompensé aucun restaurant en Autriche, ce qui est une parfaite hérésie; quand je pense à mon dîner chez Andreas Döllerer à Golling, près de Salzbourg… Lech est connu pour ses hôtels avec de très belles caves de vins.

Quand nous avons demandé au propriétaire de l’Hôtel Krone ce qui résumait Lech en un mot : il a dit “qualité”. La plus importante décision prise ces dernières années selon lui a été de limiter en 1989 le nombre de forfaits de ski vendus sur Lech à 14500. Ils s’épargnent ainsi tout risque de surpopulation en période hivernale. Ils ont également limité la hauteur des immeubles à 4 étages et fixé un nombre maximum de lits à 10000, ils en sont actuellement à 8000. Ils veulent éviter les résidences secondaires occupées seulement quelques semaines par an et tiennent à ce que le village reste vivant. La partie la plus charmante de Lech s’appelle Omesberg.

 

Skyspace
le site

L’artiste américain James Turrell a conçu cet abri en forme d’oeuf ouvert depuis le 26 septembre 2018 et situé en retrait d’une piste. Le toit s’ouvre et produit un effet visuel dans lequel toit et ciel se confondent, les couleurs changeantes du plafond donnent l’impression que c’est le ciel qui se colore. Comme le toit permet de laisser passer la neige, le lieu ne se visite que par beau temps.

 

Hall of Fame
le site

Ouvert du lundi au dimanche de 10h à 16h

Le Hall of Fame rend hommage à tous les grands acteurs du ski de la région mais aussi, via des extraits de films, à la région elle-même. Inconvénient : malgré l’annonce, les films ne sont pas sous-titrés en anglais, mais on peut notamment voir un Yul Brinner débarquer à Lech dans le film “Double Man” de 1967.

Sankt Anton

Sankt Anton est une station plus jeune et plus sportive que Lech, il y a aussi beaucoup plus de monde. Le nom de ce massif montagneux est le Verwald, Sankt Anton est toujours représentée avec cette jolie montagne en pic tout à droite sur la photo ci-dessous.

 

Stuben

Stuben est un village dans lequel faire une halte déjeuner au calme lorsque vous skiez sur le domaine de l’Alrberg. C’est un coin tranquille qu’affectionnent ceux qui veulent être à l’écart de l’animation des grandes stations telles que Lech ou St. Anton. C’est aussi là qu’est né Hannes Schneider, sa statue trône en bonne place dans le centre de Stuben.

Nous avons mangé dans l’hôtel resto Mondchein : excellente soupe de choux fleurs mais mettre trois escalopes panées de poulet avec une salade de patates froides, y a un manque d’équilibre nutritif et de fibres pépito!

St Christoph

St Christoph est un tout petit village, isolé dans une petite vallée, c’est là qu’on y retrouve le restaurant légendaire Hospiz Alm (voir la partie “Restaurants”)

- Restaurants -

Cela n’a pas été évident de trouver des bons plans resto car beaucoup sont chers sans nécessairement être très bons ou avec un service chaleureux donc il a fallu faire le tri par rapport à ma liste de recommandations initiale. Il faut savoir aussi que souvent les hôtels sont en pension complète et les gens mangent dans leur hôtel.

Lech

S’Achtele
Zug 525
le site

Il m’a été conseillé par la skieuse Lorraine Huber, c’est le resto de l’hôtel Staefeli qui a l’air fantastique en mode pension familiale chaleureuse et de qualité, tout ce que j’aime, je l’ai d’ailleurs recommandé dans la partie “Hôtels”. Ici on y sert une cuisine traditionnelle, notamment cette spécialités du Tyrol, le Steirisches Backhendl, un poulet pané fait à partir d’un poulet typique de la region. Notons que la carte accorde aussi une place aux plats sains et équilibrés.

Hus number 8
Omesberg 8
le site
Cuisine autrichienne typique avec des spécialités du Vorarlberg, cette maison en bois traditionnelle est située dans le quartier le plus mignon de Lech, Omesberg, là où était aussi notre hôtel Roggal.

Lecherstube
Omesberg 119
le site
C’est le restaurant de l’Hôtel Gotthard spécialisé dans la cuisine régionale.

Restaurant Martinstüberl de l’hôtel Tanbergerhof
Dorf 111
le site

Un autre restaurant d’hôtel qui m’a été conseillé.

Sankt Anton

Verwallstube
le site

Ouvert de décembre à avril, il est considéré comme le meilleur restaurant en altitude de la région.

Zürs

Gasthaus Alpenblick
Zug 10

Il m’a été recommandé par plusieurs locaux pour sa cuisine de terroir, notamment le Käsespatzle (voir “Gastronomie” plus bas), un plat typique du Vorarlberg : des pâtes fraîches aux oeufs cuites au four avec 4 types de fromages différents. Sur internet, il y a globalement des bons retours sur le service mais malheureusement plusieurs témoignages évoquent un patron désagréable et une interdiction formelle des chiens.

St Christoph

Hospiz Alm
St. Christoph 18

L’hôtel-resto Hospiz Alm, c’est toute une histoire. Elle commence en 1386 lorsque Heinrich Findelkind créé un refuge permettant à ceux qui ont réussi à traverser l’Alrberg Pass de se restaurer et se reposer. Il reçut l’autorisation du Pape Boniface de créer la fraternité de Saint Christof, afin d’héberger les pélerins. Avec l’arrivée du train fin 19ème puis celle des 1ers skieurs dans ce col , l’hôtel a connu une nouvelle ère, depuis 1959 c’est un hôtel resto. Le resto est ouvert en mode resto d’altitude abordable au déj’ de novembre à avril et le soir toute l’année mais en mode 3 étoiles Gault et Millau avec le 1er menu dégustation à 75 €. L’hôtel est ouvert toute l’année en revanche. Ce fût le meilleur repas question qualité-prix de ce séjour et qualité de service aussi. Autour de 15-20 euros le plat.
L’autre attraction du lieu c’est sa cave d’une valeur de 7 millions d’euros où les énormes bouteilles sont à l’honneur (6, 9, 12, 15, 18, 27 litres), il s’en vend 400 chaque saison, la plus chère est ce Cheval Blanc 2006 d’une valeur de 65000 euros. L’histoire c’est que le propriétaire du lieu est allé trouver des grands châteaux dans le Bordelais et leur a demandé de lui vendre des bouteilles géantes, au début ils l’ont pris pour un fou. Puis à force de conviction il y est arrivé. Aujourd’hui il achète des fûts entiers aux domaines bordelais puis les met en bouteille lui-même dans des bouteilles géantes qu’il achète en Italie
Plateau de spécialités du Tyrol de haute qualité : 72 euros pour 10 personnes. Autre spécialité : le Testarossa, du vin pétillant avec un sirop de framboises.

- Cafés -

Zürs

Brotlädele
Zürs 107
le site

Ce café a été créé par une Texane, Ginger. A un moment donné elle devait quitter l’appartement qu’elle occupait, à moins qu’elle ne travaille pour le garder. Elle a donc créé ce café qui fait l’unanimité chez les locaux.

- Gastronomie -

Kaiserschmarren

Ce dessert s’appelle ainsi car l’empereur Franz Joseph (Kaiser) aimait ça : il s’agit d’un genre de crêpe épaisse coupée en gros morceaux et servie avec de la confiture et/ou de la chantilly maison. On peut aussi la faire flamber, comme ici au Grand Marnier.

Käsespätzle

Des pâtes fraîches aux oeufs type gnocchi cuites au four avec 4 types de fromages différents.

Tiroler Gröstl

Ce sont des pommes de terre mélangées à de petits cubes de viande de bœuf ou de porc, le tout revenu dans la poêle avec du beurre et des oignons. Beaucoup de plats sont à base de pommes de terre et de fritures : bacon, oeufs, fromage, etc… on frit à la poêle ici!

Le Steirisches Backhendl

Spécialité du Tyro : des filets de poulet panés faits à partir d’un poulet typique de la region

Et sinon de la crème fraîche, de la crème fraîche et encore de la crème fraîche

- Bars -

Ici le concept c’est l’Après Ski : on boit un coup au pied des pistes en fin de journée, encore tout habillé de sa combinaison. Puis on rentre chez soi pour la douche et le dîner comme ça on se couche de bonne heure pour récupérer.

Sankt Anton

Galzic Bistro bar
le site

C’est le bistrot que m’a conseillé notre moniteur de ski Martin Rofner, ancien compétiteur en free ride.

- Magasins -

Lech

Lenai & Linai 
Dorf 163
le site

Une boutique de vêtements produits localement, ce n’est pas donné mais de qualité et surtout cette boutique en retrait de la rue n’est pas un attrape-touristes.

- Alimentation -

Sankt Anton

Plangger Delikatessen
Dorfstraße 32

Cette boutique est un traiteur chic proposant saucisses et schnaps, les prix sont assez élevés mais le service plutôt cordial. A la différence du Domaine skiable de Schoppernau, il n’y a pas de familles qui vendent au sein même du village leurs propres productions de fromages ou de charcuteries.

- Photos -

 

Plus de photos dans l’album facebook ci-dessous

A question? A reaction? We'd love to hear your feedback!

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


*

Inscrivez-vous à la newsletter !

* Champ obligatoire