Anvers (Belgique)


15.09.22 - Guillaume - 716lavie
- Infos Pratiques -

Y aller

Thalys direct depuis Paris, en vous y prenant en avance (3, 4 mois) les billets sont à 29 euros l’aller simple, 58 l’aller-retour.

Sur Place

La Anvers carte permet l’entrée gratuite dans 16 musées et les transports gratuits. Elle est assez chère par rapport à d’autres villes (à €29 (24h), €40 (48h) ou €48 (72h), mais elle permet en revanche l’accès gratuit à plein de musées de 1er ordre et elle est donc vite remboursée : transports en commun plus 2 musées, en une journée vous rentrez déjà dans vos frais pour celle de 24h. Le centre des visiteurs Gare Centrale (niveau 0, à proximité des escalators) est ouvert tous les jour de 9 à 17 heures.

De nombreux musées de la ville sont gratuits le dernier mercredi du mois : musée Plantin-Moretus, Maison Snijders & Rockox, musée Mayer van den Bergh, le MAS, le musé Red Star Line, la Maison Rubens et la Maison des Lettres.

La trottinette est parue comme un excellent moyen complémentaire au bus pour se déplacer, en effet la ville a de nombreuses voies cyclables et son caractère étendu ainsi qu’une desserte pas toujours optimale en termes de bus (problèmes d’arrêts et de fréquences) se prêtent à la trottinette.

Office du tourime

Le bureau de la gare centrale (niveau 0, à proximité des escalators) est ouvert tous les jours de 9 à 17 heures
le site de l’office du tourisme
le site

Le bureau de Het Steen ouvert tous les jours de 10h à 18h
Steenplein 1
le site

- Le résumé -

Anvers est un carrefour culturel et commercial, un peu comme Thessalonique en Grèce, ça ne m’était pas venu à l’esprit mais en rédigeant cet article, j’ai fait l’association : dans ces deux ports, on vient depuis longtemps de loin faire ses courses, une forte communauté juive participe de l’identité de la ville, la scène culinaire retrace les différentes vagues d’immigration. Ce sont à la fois des ports commerciaux et des phares culturels.

Après y avoir été une seule journée en mars 2022, j’ai tellement aimé la ville que j’ai décidé d’y retourner pour 2 nuits en juillet de la même année.

Les points forts :
– une ville étendue dans laquelle on respire
– au moins 4 musées de premier ordre : Maison Rubens, Snijders & Rockox, Musée Mayer van ven Bergh, Musée Plantin-Moretus
– une ville multiculturelle dans laquelle les gens vous parlent bien volontiers
– la richesse culturelle se retrouve aussi dans une offre culinaire variée, on trouve de très bons produits
– Anvers est seulement à 2h de Paris en Thalys

Le point négatif :
– la ville reste assez chère pour nous français, notamment pour les restos, il faut donc être malin.

- Un peu d'histoire -

Le Lange Wapper

Le Lange Wapper (le grand wapper) est un géant de légende apparu dans des villes flamandes et particulièrement Anvers au 16ème siècle. Il peut se faire très grand et très petit, se joue des habitants, effraie les ivrognes la nuit et fait tout pour être au contact des femmes, allant même jusqu’à prendre la taille d’un bébé pour pouvoir s’allaiter. Cette statue de 1962 trône devant le Het Steen (voir plus bas dans le paragraphe “Musées” de la partie “Lieux”).

- Hôtels -

Boulevard Leopold Bed and Breakfast
Belgiëlei 135
le site

Des grandes chambres décorées à l’ancienne et des suites dans cet ancien immeuble plein de charme et superbement décoré. Martin qui le gère l’a racheté à des amis qui ont choisi de vivre en France en permanence. Il doit y avoir 4 chambres et suites au total, ce qui garantit une ambiance familiale au petit-déjeuner qui est excellent, concocté par Martin. Le B&B garantit le calme et de l’air, particulièrement appréciable en période de canicule quand nous y étions. Il est à deux pas du food court dans lequel on retrouve la brasserie De Koninck, Only Cheese, etc… Coup de coeur et il est par ailleurs sous les radars.

Mañana Mañana
Scheldestraat 15
le site

Une guest house avec quelques chambres et un café prisé pour ses sandwiches de tradition espagnole. Ils ont “oublié” notre réservation (et nous ont finalement fait une chouette proposition) mais entretemps nous avons changé pour Leopold Guest House.

Yust Antwerp
Coveliersstraat 6
le site

August
Jules Bordetstraat 5
le site

Hôtel tendance un peu classe à 150 euros

Citybox Antwerp
Molenbergstraat 2
le site

Le type d’hôtel récent bon marché, façon boîte à chaussures à 55 euros mais il m’a été conseillé dans cette gamme-là. Il est par ailleurs proche du centre.

- Guide -

Visites guidées du port en bateau
le site

Il existe de nombreuses formules en bateau (on peut aussi en bus), assez longues et surtout il faut réserver en avance.

Visite du port en waterbus jusqu’au village de Lillo
le site

C’était donc complet l’été au moment de réserver, mais j’ai alors trouvé le bateau public qui permet de rejoindre le village de Lillo, situé sur une partie avancée du port, pour qq euros. C’était super sympa et nous avons eu la chance de tomber sur un couple d’Anversois qui fêtaient l’anniversaire du monsieur (nous fêtions l’anniversaire de l’un de nous également) et qui nous ont commenté les différentes haltes de la vedette municipale. Ils nous ont ensuite demandé la permission de s’assoir à côté de nous dans le café du petit village qui se trouvait près du terminus de la vedette et nous avons bu un coup ensemble, une expérience simple et chaleureuse digne d’Anvers, cela nous est arrivé souvent là-bas.

L’embarcadère pour le waterbus est au même endroit que pour les bateaux privés qui animent des visites du port, au Het Steen.

La Belgique a complètement revu sa politique énergétique à l’égard du nucléaire suite à la guerre en Ukraine, ici la centrale nucléaire de Doel, une des deux que possède le pays.

Le pub Lauwke van’t Licht à Lillo

Une fois arrivés à Lillo, nous avions 45 minutes avant la navette du retour, nous sommes allés dans celui des 3 pubs que j’avais repérés et c’est vrai qu’on y était bien, un peu à l’abri des badauds qui déambulent dans le village.
J’y ai découvert 2 spécialités locales : 

- Evènements -

La fête juive de Pourim en mars

La fête de Pourim célèbre l’intervention d’Esther qui sauve le peuple juif d’un massacre. Aujourd’hui, elle est le symbole de la victoire du peuple juif, victime à plusieurs reprises de tentatives d’extermination. Nous nous demandions où était le quartier juif quand nous nous sommes retrouvés en plein dans les célébrations de la fête de Pourim, le jeudi 17 mars.

(voir ma vidéo)

 

Festival culinaire Smaakmeesters ( 1er weekend d’octobre)
le site

Smaakmeeters signifie les maîtres du goût : plus de 100 restaurants proposent de goûter leurs spécialités et des ateliers culinaires sont organisés.

- Lieux -

La gare centrale

C’est la première chose qu’on voit en arrivant et elle donne le ton  par son opulence et sa richesse architecturale, c’est une des plus belles, voire la plus belle que j’ai vue de ma vie. La Gare Centrale d’Anvers, quelquefois baptisée « Middenstatie » ou « Spoorwegkathedraal» (cathédrale du rail), fut inaugurée en 1905. L’édifice se compose d’une toiture monumentale en acier surplombant les quais et d’un bâtiment en pierre, de style éclectique. La gare a été rénovée récemment et, en 2007, un tunnel a été ouvert sous la gare et une partie de la ville. La gare Antwerpen-Centraal n’est donc plus une gare tête de ligne (une gare où tous les trains doivent faire demi-tour). En 2009, le magazine américain Newsweek l’a classée quatrième plus belle gare du monde.

 

Cathédrale Notre Dame
Handschoenmarkt
Horaires de visite en semaine de 10h à 17h, le samedi de 10h à 15h et les dimanches et jours fériés de 13h à 17h
le site

La cathédrale d’Anvers, c’est quelque chose, achevée en 1521 après 170 ans de construction, elle est une des plus grandes églises gothiques des Pays-Bas, son clocher de 123m est inscrit au patrimoine mondial de l’Unesco. C’est étonnant, on y trouve entre autres 4 toiles de Rubens et un café! Le tarif d’entrée est à 8 euros mais sinon elle est incluse dans la Anvers card. C’est une église gothique mais le mobilier, les vitraux et les œuvres d’art sont en partie baroques qu’en grande partie néogothiques du XIXème siècle. Elle a été restaurée en 1965 et 2015.

 

Fascinants vitraux

L’église jésuite Saint Carolus Borromus et ses abords
le site

Musées

Il faut 2 jours pour voir les musées principaux d’Anvers, si je devais faire une sélection resserrée, ce serait la maison Rubens, le musée Mayer van ven Bergh, le musée Snijders & Rockox et le musée Reede pour ceux qui aiment Goya ou Munch. Je n’ai toujours pas eu le temps de voir le Plantin-Moretus.

La Maison Rubens
Wapper 9-11
le site

A la maison Rubens qui sera fermée en 2023 pour rénovation, ce qui marque tout autant que les peintures, c’est la maison elle-même inspirée de la Renaissance italienne pour l’extérieur et richement décorée à l’intérieur avec des boiseries et des cheminées extraordinaires; pour les peintures c’est un poil décevant, il n’y a pas de cartel informatif donc si on n’a pas pris l’audio guide, on est bien en peine. La peinture de Rubens est remarquablement exécutée mais à mon humble avis il y manque parfois une certaine émotion. Dans sa maison, on trouve quelques toiles de lui et beaucoup réalisées par des artistes qu’il appréciait ou collectionnait ainsi que des élèves de son atelier. J’ai mis ici quelques-unes parmi celles qui m’ont marqué dont l’autoportrait de Rubens avec son chapeau. La maison fermera à partir de l’année prochaine pour rénovation.

Musée Mayer van ven Bergh
Lange Gasthuisstraat 19
le site

Chez Rubens, j’ai aimé la maison elle-même mais j’ai préféré les collections du musée Mayer van den Bergh, notamment les superbes toiles de Brueghel. Fritz Mayer van den Bergh a constitué une collection d’art incroyable (3100 objets d’art et 2500 pièces de monnaie et médailles) dans la 2ème moitié du XIXème siècle. 3 ans après sa mort en 1901 due à un accident de cheval, le musée ouvre ses portes à côté de la demeure familiale, grâce au travail de sa mère Henriette qui a ainsi réalisé le rêve de son fils. Fritz van den Bergh, fasciné par Brueghel, était en quête constante de tableaux du maître, il a d’ailleurs joué un rôle important dans la remise en valeur de Pierre Brueghel l’ancien au XIXème car à l’époque ses toiles étaient considérées comme rustiques et d’un goût douteux.

Le dénombrement de Bethléem (Anvers début du XVIIème) – Pierre Brueghel le jeune (1564-1638) d’après Pierre Brueghel l’ancien

Le fils a profité de la renommée des toiles de son père pour en réaliser des copies qui lui assuraient des revenus confortables.

Margot la folle (1563) – Pierre Brueghel l’ancien

Cette toile, parmi les plus fameuses du maître, continue d’intriguer. Elle tire son nom du personnage féminin qui la traverse de droite à gauche. Cette scène d’horreur et de chaos a laissé libre cours à de nombreuses interprétations, l’une d’elles est de représenter la guerre des sexes, d’ailleurs plusieurs femmes portent des pantalons. Le tableau a été restaurée de janvier 2017 à la mi-2018 avait été par l’équipe de l’Institut Royal du Patrimoine artistique. Elle a ainsi pu être restituée en parfaite condition à l’occasion de la célébration du 450ème anniversaire de la mort du peintre et a retrouvé le musée Mayer van en Bergh en 2019.

Le Combat de Carnaval et Carême (2ème moitié du XVIè)  d’après Jheronimus Bosch

Musée De Reede
Ernest Van Dijckkaai 7
le site

Ce petit musée est l’oeuvre d’un riche collectionneur. La collection permanente comprend des oeuvres de Francisco Goya, Félicien Rops et Edvard Munch. J’ai adoré la série des Goya.

Maison Snijders & Rockox
Keizerstraat 10
le site

Le Musée Snijders & Rockox est un bijou à ne pas rater, il a rouvert ses portes en 2018 après des travaux de rénovation. Il est le regroupement des demeures de deux personnages emblématiques d’Anvers à l’époque baroque au XVIIème s, Nicolas Rockox, collectionneur d’art, ami de Rubens et maire de la ville e et Frans Snijders, peintre animalier et de nature morte. Ce qui est fou c’est que 1) malgré les groupes de touristes dans le centre ville, il n’y avait quasiment personne ici 2) la muséographie est géniale, vous visite avec une grosse tablette à la main qu’il vous suffit de pointer sur les oeuvres pour avoir toute l’explication. Certains tableaux ont plusieurs objets cliquables pour une description plus spécifique. Enfin les collections sont dingues et passionnantes : nature morte, portraits, mais aussi des objets précieux comme des meubles, instruments de musique. A voir absolument.

Musée Plantin-Moretus
Vrijdagmarkt 22
le site

Christopffel Plantin et son gendre Jan Moretus furent au XVIème siècle les premiers imprimeurs à échelle industrielle. Le musée est le seul au monde à avoir été classé deux fois au patrimoine mondiale de l’Unesco, une première pour ses archives et une seconde pour son bâtiment. Il retrace l’histoire de cette imprimerie et contient une collection très importante d’objets et de livres.

KMSKA (Koninklijk Museum voor Schone Kunsten Antwerpen), Musée royal des Beaux Arts
Leopold de Waelplaats 2
le site

Il a rouvert en 2022 après que je sois allé à Anvers, j’ai lu un article du Monde qui a une opinion contrastée sur le nouvel aménagement : oui à l’espace plus grand mais l’affichage consistant à mettre côte à côte des croûtes et des oeuvres majeures ne l’a pas convaincu.

Het Steen
le site

Le Het Steen un complexe muséal situé dans le plus vieux bâtiment de la ville, un ancien château fort construit en 1200-1225 au bord de l’Escaut et appelé alors le château d’Anvers. Aujourd’hui on y trouve un bureau de l’office du tourisme ainsi que « Anvers story », une nouvelle attraction qui raconte l’histoire de la ville. Même sans entrer, se promener ici est fort agréable et dépaysant, en dépassant le château se promène en hauteur avec le fleuve d’un côté, la ville de l’autre (habitations contemporaines assez trippantes) avant d’arriver vers un décor de port industriel. Anvers est divers pour sûr.

Museum aan de Stroom, Le Mas
Hanzestedenplaats 1
le site

Voilà la présentation du musée sur leur site : “Le MAS s’efforce d’être un musée international et pionnier sur la connexion globale entre le peuple et les collections de différentes cultures et environnements.” On y découvre le riche passé de la ville, les histoires de l’Escaut, du port et du monde.” Le musée est aussi intéressant pour son architecture contemporaine des Néerlandais Neutelings Riedijk Architects. Au dernier étage se trouve le restaurant 3 étoiles ‘t Zilte (voir la partie “Restaurants” plus bas).

Lors du 2ème voyage, nous sommes arrivés en fin d’après-midi et lors de notre exploration le MAS était fermé, on pouvait en revanche accéder gratuitement à la terrasse sur le toit qui donne accès à une belle vue sur la ville.

Red Star Line Museum
Montevideostraat 3
le site

Le musée retrace l’histoire de ces migrants venus de toute l’Europe à Anvers afin d’embarquer pour le Nouveau Monde vers une nouvelle vie.

Musée de Sculpture en plein air de Middelheim
Middelheimlaan 61
le site

Le jardin botanique, Plantentuin 
Leopoldstraat 24
le site

Autrefois jardin des plantes médicinales de l’hôpital Saint-Elisabeth, ce jardin est petit mais richement garni de fleurs et de plantes.

Rue street art Krugerstraat

De nombreux artistes de renom décorent les murs de cette rue.

Park Den Brandt
Beukenlaan
le site

Un parc avec un château et un cottage anglais dans lequel est organisé un festival de jazz l’été, le Jazz Middelheim.

Architecture

Le quartier Art Nouveau de Zurenborg.

Le quartier Art Nouveau de Zurenborg, appelé aussi Cogels-Osylei, du nom de sa rue principale concentre 170 demeures protégées, entre maisons de maîtres et palais bourgeois, . L’art nouveau anversois côtoie du néo, néo-renaissance ou néo-gothique ainsi que le style éclectique d’où le mélange qu’on voit sur les photos. L’art nouveau lui-même s’inspire clairement ici de la Renaissance flamande considérée comme patrimoine national.

La maison du port d’Anvers 
Zaha Hadidplein 1
le site

La maison du port d’Anvers de l’architecte irakienne Zaha Hadid a reçu le prix 2018 de la meilleure réhabilitation au salon de l’immobilier MIPIM. Cette ancienne caserne de pompiers classée de la fin du XXème se voit désormais surmontée d’une extension composée de verres réfléchissants qui évoquent la culture diamaNtaire de la ville et s’avançant telle la proue d’un bateau et permettant d’accueillir les 500 employés de l’administration du port d’Anvers. Anvers laisse la part belle aux architectes de renom, en plus de Zaha Hadid, il y eut récemment l’anglais Richard Rogers pour le palais de justice et les Néerlandais Neutelings Riedijk Architects avec le Museum an de Stroom, MAS (voir Musées plus haut), proche du port également.

Le palais de justice
Bolivarplaats 20
le site

Cette construction en métal et en verre de Richard Rodgers est aussi surnommée “le palais des paillons” ou “le sachet de frites”.

Voici une super liste de lieux d’architecture contemporaine par mon ami architecte extra ordinary architecture :

Artsen zonder Grenzenstraat
Lien google maps
Ancienne caserne transformée en quartier

Waterloostraat 27
Lien google maps

Cogels-Osylei 50
Lien google maps
Quartier stylé de maisons Art Nouveau

Provinciehuis Antwerpen
Kon. Elisabethlei 22
Lien google maps
Bâtiment brutaliste au design contemporain

Internationaal kunstcentrum deSingel
Desguinlei 25
Lien google maps
Design hub

Ledeganckkaai 11
Lien google maps
Bâtiment moderne intéressant avec un resto au rez-de-chaussée

Léon Stynenstraat 21
Lien google maps
Quartier à l’archi contemporaine sérieuse

Het Bootje (Art Nouveau parel)
Lien google maps
Maison funky

Sint-Annatunnel naar linkeroever
Lien google maps
Souterrain pour passer sous le fleuve, ça a l’air trippant… Entrée vintage

Valerie Traan
Reyndersstraat 12
Lien google maps
Galerie de design

Vlaaikensgang
Lien google maps
Passage (gang veut dire passage, comme à Lübeck)

Boerentoren
Lien google maps
Building Arts Décos impressionnant

Goegekregen op het Theatreplein (Seasonal)
Lien google maps
Espace public stylé devant un théâtre brutaliste

Horta Grand Café & Art Nouveau Zaal
Hopland 2
Lien google maps

Felix Pakhuis
Godefriduskaai 30
Lien google maps
Entrepôt vintage

Ancienne zone portuaire convertie en quartier à l’archi contemporaine sérieuse 
Lien google maps 1
Lien google maps 2
Lien google maps 3

Club Vaag
Rijnkaai 4
Lien google maps

Havenhuis Antwerpen
Zaha Hadidplein 1
Lien google maps
Bâtiment futuriste de Zaha Hadid

Mundo-a
Turnhoutsebaan 139 A
Lien google maps
Bâtiment design perdu

Bibliotheek Permeke
De Coninckplein 26
le site
Bibliothèque stylée dans un ancien garage Ford

Galeries d’art

Tim Van Laere Gallery
Jos Smolderenstraat 50
le site

Galerie Sofie Van de Velde
Léon Stynenstraat 21
le site

Parcs

Parc Boekenbergpark
le site

Parc à 30′ d’Anvers dans lequel il y a une piscine naturelle dont on peut profiter l’été.

- Restaurants -

Attention! beaucoup de restos sont chers comparés à Paris, c’est globalement 20-30 euros l’entrée et 35-50 euros le plat.

Abordables

Fish A Gogo
Handschoenmarkt 1
le site

Anvers est une ville craquante mais chère en ce qui concerne la restauration : on est facilement à 20 € l’entrée et 35-40 € le plat donc forcément il faut être stratégique. C’est donc un super plan que m’ont soufflé deux amis dont Aziz, celui de Fish à gogo car lorsqu’on va du côté de la mer, on a envie de manger ce qui nous manque à Paris, du poisson frais cuisiné minute. Ici c’est juste parfait. Suivant mon instinct, j’ai choisi les produits les moins chers car je trouve que c’est souvent là que la différence est la plus grande, ici sardines, couteaux, huîtres, en effet le petit morceau de calamar était à 15 € ce qui me paraissait pour deux assez juste. Là on s’est éclaté, les couteaux étaient dingues, les moules sont présentés comme les meilleures d’Anvers je ne sais pas si c’est le cas peu importe mais en tout cas elles sont délicieuses, cuites à la plancha, les sardines toutes simples sur un genre de boulghour. Le patron aux fourneaux bosse avec sa mère, ça cartonne, il  y a aussi plein de touristes, les gens doivent connaître l’adresse qui est un des meilleurs plans dans le registre bon rapport qualité/ prix du centre-ville, en plus ils ont une bière locale à la pression. La mère peut paraître un peu raide par moments mais au final, ça va. On en a eu pour 20 € chacun, on est reparti un peu ému avec la bière et en ayant très très bien mangé, comme après des produits de la mer, tu es rassasié mais tu te sens super léger.

 

Instroom
Droogdokkenweg 4
le site

Une table récente dans le nord de la ville, à côté du musée MAS, m’a l’air gourmande, ensoleillée et agréable.

Upton
Napelsstraat 42
le site

Menu déjeuner à 32 euros.

Invincible
Haarstraat 7/9
le site

Parmi les restos tendance, celui-là m’avait été conseillé il avait l’air sérieux tant dans l’assiette que dans le service, on m’avait parlé d’un menu Bib gourmand à 42 euros. Lorsque l’office du tourisme m’a proposé de m’inviter dans un resto, je l’ai choisi. J’ai tout de même trouvé ça très branché : on mange tous autour du comptoir, pour le prix je trouve que des places assises seraient bienvenues. L’avantage de cette disposition, c’est qu’on fait la connaissance de ses voisins. Ceux à notre droite étaient un couple super sympa, lui, Chris, gros funboarder et snowboarder, avait été un précurseur du vin nature en Belgique, il tient la cave à vins A Taste Affair à Gent, elle, Evy, nutritionniste, a créé un lieu atypique entre Gent et Anvers : Evy goes nature. Elle y pratique son métier mais ils ont aussi un jardin dans lequel on peut faire sa propre cueillette. Ils nous ont donc expliqué que la carte de vins nature d’Invincible était riche, mais les vins étaient trop chers pour nous.

Nous avions droit à 80 euros par personne, ce qui peut paraître énorme pour un déjeuner, mais c’est parti assez vite. Nous avons finalement délaissé le menu BIB car nous l’avons trouvé peu enthousiasmant pour son prix de 44 euros (gaspacho, maquereau en plat et fondant au chocolat ).

Nous avons pris des rillettes de crabe et des moules qui ne nous ont pas impressionné. J’ai préféré celles de Fish a gogo.

Pour le plat, nous avons pris  pour 2 une dorade entière en croûte de sel à 70 euros, au final, cela faisait 35 euros chacun, ce qui est raisonnable pour ce type de resto et nous avons eu du mal à finir car le poisson parfaitement cuit était bien nourrissant.

Nous avons passé un bon moment au final à rigoler avec nos voisins mais je trouve néanmoins que c’est cher pour ce que c’est. Certains y trouveront certainement leur bonheur car les ingrédients sont de qualité, si vous aimez le menu à 44, vous voilà bien, mais je ne suis pas la cible de ce type de resto un peu trop branché pour moi.

Comme on voulait continuer à boire un coup avec nos nouveaux amis, ils nous ont sympathiquement proposé d’aller dans le B&B que leurs amis anversois leur avaient laissé, près de l’église Saint Jacob, l’occasion pour nous de découvrir un nouveau quartier.

Bistrot L’ilot
Kribbestraat 15
Tél : +32 3 434 41 33
le site

Menus à 39 et 49€.

Veranda
Lange Lobroekstraat 34
le site

Resto tendance dont on m’a vanté le menu déjeuner à 29, 38 ou 60 et 60 euros le soir.

Staff’s Kantine 
Graaf van Egmontstraat 19
le site

Un petit resto de quartier qui me semble pas très confortable avec ses tables d’écoliers, mais les avis sont positifs tant sur la cuisine bistronomique que sur l’atmosphère.

Classique

Visbistro Mojo
Kasteelpleinstraat 56
Tél : +32 3 237 49 00
le site

Resto proposant une cuisine classique de poissons.

Het Nieuwe Palinghuis
Sint-Jansvliet 14
le site

Même description que le précédent.

Bistrot du Nord
Lange Dijkstraat 36
le site

Cuisine traditionnelle mais pas donnée, entrées entre 20 et 45 euros, plats entre 27 et 58.

Fish and Chips

Bia Mara 
Maalderijstraat 1
le site

Un fish and chips qui se présente comme “sustainable” et qui est à deux pas de Fish à Gogo et donc de la cathédrale.

Etranger

Boker Tov Markgrave
Doornelei 2
le site

Conseil de Matthieu Giuz Hénot : Bouffe israélienne, très bon pas trop cher – un peu en dehors du centre mais le quartier est très sympa.

Amvrosia
Hoogstraat 47
le site

Excellent plan authentique de souvlaki en plein centre d’Anvers, dans la zone touristique avec les pièges à pigeon, ici y a pas de carotte : des gens viennent de Bruxelles ou des Pays Bas pour y bouffer.

JAPONAIS

Kato
De Vrièrestraat 4
le site

Le raisonnement que j’ai fait c’est que pareille à Düsseldorf, Anvers capitale belge de la mode devait concentrer une partie de la communauté japonaise et la proximité la mer devait garantir la fraîcheur nécessaire des poissons pour de bons sushis. J’ai donc cherché et j’ai eu un coup de coeur pour celui-là, par ailleurs recommandé par le Michelin.

I Ro Ha
Haarstraat 8

Excellente pioche que ce Hi Ro A des familles à Anvers, à la fois traditionnel, chaleureux, intimiste et d’un super rapport qualité-prix.

Fuji-San
Waalsekaai 36
le site

Un autre sushi intéressant avec des menus à 32, 37 et 42 euros. D’abord il est situé un peu à l’écart du centre face, dos à la mer et face à un vaste terre-plein compris entre Waalsekaai et Vlaamsekai qui était en travaux lors de ma venue à l’été 2022, probablement pour laisser place à un parc et des allées piétonnes. L’avantage est tout de même la tranquillité du lieu en ce soir d’été. Le monsieur ne me semblait pas japonais, effectivement il est de Malaisie et a commencé comme commis chez Izumi, le sushi haut de gamme de la ville, avant de gravir les échelons. Il propose un assortiment de sushis à moins de 30 euros qui est très correct. Le resto est tout petit mais la terrasse est top. Comme il travaille seul, il m’a dit que certains jours il y a de l’attente, jusqu’à 45 minutes, mais il le dit d’emblée. J’ai trouvé que comme sushi abordable en extérieur, c’était parfait. En plus il sert la bière locale De Konick (voir la partie “Bars”).

 

La place Gillisplaats de l’autre côté de l’allée piétonne par rapport au restaurant.

 

La Lambermontplaats d’où un tramway nous a magnifiquement ramené chez nous au Boulevard Leopold Suites

 

Ko’uzi
Leopoldplaats 12
Tél : +32 3 232 24 88
le site

Un sushi d’un bon rapport qualité-prix.

Nemo’s Seafood & Sushi 
Verschansingstraat 14

Un sushi qui a l’air sérieux.

Apo’s
Boomgaardstraat 99
le site

Là aussi une adresse nippone, tendance bistronomique et déco de bric et de broc dans l’air du temps. Ramen, gyoza et plats.

Pho Viet
Van Wesenbekestraat 43
le site

Comme son nom l’indique, un plan pour les soupes pho.

Ni Shifu Sichuan
Breydelstraat 8
le site

Ce restaurant sichuanais a l’air sérieux.

Cuichine 
Draakplaats 3
+32 3 289 92 45
le site

Un resto chinois situé à proximité du quartier Art Nouveau sympa de de Zurenborg, spécialités de dim sum et de canard laqué.

Camino
Muntstraat 4
le site

Un resto asiatique fusion qui vaut le coup surtout pour sa terrasse extérieure ouverte aux beaux jours semble-t-il.

Mico & Jon
Kloosterstraat 13
le site

Le resto  propose de la “progressive asian food”

Frites

Frituur Ellen
Gillisplaats 3
le site

Conseil de Matthieu Giuz Hénot : Friterie excellente et pas chère dans le Zuid, il y en a une à Bruxelles aussi.

Frites Atelier
Korte Gasthuisstraat 32

J’y ai mangé car il m’avait été conseillé par Sophie Brissaud en ces termes : “La friterie de Sergio Herman, un vrai kiff : tout ce qu’on aime dans la friterie belge avec une petite touche raffinée, mais pas trop.” J’avais un peu peur de l’échoppe street food d’un chef étoilé, ici le chef des Pays Bas, Sergio Herman. Et bien c’était délicieux et d’un bon prix, 5 euros la barquette, pour 2 on avait du mal à finir c’est dire, avec en plus de super sauces pour accompagner. Il y avait même une sauce truffe au top alors que là aussi tout ce qui est     « truc à la truffe », c’est pas du tout pour moi. Mais là il y avait un bon goût, on a pris aussi la mayo maison et la sauce au basilic conseillée par la femme. J’ai aimé aussi les clients très divers : 2 ouvriers, des hommes et femmes qui mangeaient seuls, parfois une portion avec viande en guise de déjeuner. Malgré son story telling, c’est loin d’être un plan surfait. Et c’est la première fois que j’ai mangé de bonnes frites belges (même si elles sont créées par un hollandais d’accord), jusqu’ici je n’avais jamais été bluffé.

 

Gastronomique ou bistronomique chic

Ardent
Dageraadplaats 3
Tél : +32 3 336 32 99
le site

Menus à 53, 63 et 73 euros, ce qui est abordable pour Anvers.

Nebo
Panamarenkoplein 5
le site

Signatuur
Volkstraat 23
Tél : +32 3 321 36 30
le site

Soma
Wolstraat 33
Tél : +32 3 290 04 03
le site

Il a l’air bon et sympa, c’est un couple qui le tient, mais la carte est très française, ce qui limite mon intérêt.

Sail & Anchor Antwerp
Guldenvliesstraat 60
le site

Resto de poche se présentant comme un “modern British restaurant”, cher aussi (Surprise tasting menu 85 euro par personne).

‘t Zilte
Hanzestedenplaats 5
le site

Le resto du MAS, 3 étoiles, très cher autour de 300 euros, mais a l’air très bon pour ceux qui peuvent se l’offrir.

- Cafés -

Cafés

Rush Rush
Lange Altaarstraat 29
le site

Un torréfacteur qui propose aussi à manger dont un meatloaf sandwich avec bacon et moutarde au chili ou le gâteau au chocolat épicé.

Normo
Minderbroedersrui 30
le site

Un café-bar vivant et torréfacteur à la fois.

Bar Vert
Helenalei 2

Pas forcément un lieu coup de coeur pour l’ambiance mais un café sain qui peut être pratique lorsqu’on arpente le quartier de Zurenborg.

Cornichon
Pijlstraat 13
le site

Boulangeries – Pâtisseries

Philip’s Biscuits
Korte Gasthuisstraat 39
le site

Cette biscuiterie m’avait été conseillée par Sophie Brissaud, ils vendent la spécialité de la ville, la main d’Anvers, mais cette spécialité ne me touche pas tant que ça, j’ai donc acheté d’autres biscuits qui étaient bons.

Framboise
Klapdorp 40
le site

Pâtisserie sérieuse, également une partie boulangerie-sandwich qui paraît moins convaincante au vu des photos.

Kleinblatt
Provinciestraat 206
le site

Pâtisserie juive historique réputée pour son cheesecake.

Domestic
Steenbokstraat 37
le site

J’y suis passé mais j’ai trouvé ça cher et je n’ai pas été bluffé, mais bon c’était en fin de journée, il y avait donc moins de choix.

Pâtisserie Schoenaers
Belgiëlei 109

Elle était située juste à côté de notre B&B Boulevard Leopold, j’y ai acheté plein de trucs sympas à rapporter, notamment une confiture d’oranges, un genre de guimauves et des orangettes.

 

Glaces

Milad
Kloosterstraat 120
le site

Un conseil de Matthieu Giuz Hénot : “Des glaces aux parfums orientaux (stracciatella-Tahini, café-cardamome), c’est tenu par deux filles iraniennes si ma mémoire est bonne.” J’y suis allé après la balade en bateau jusqu’au village de Lillo, j’ai eu l’occasion de discuter avec la patronne qui m’a raconté avoir été inspiré par le glacier libanais Bachir à Paris.

Juste à côté il y avait ce mur peint en bande dessinée et une petite place sur un banc de laquelle nous nous sommes posés afin de déguster notre glace.

Un monsieur érudit qui était sur le banc voisin a gentiment engagé la conversation (l’atmosphère d’Anvers toujours, un port fonctionne avec un esprit de rencontres) et nous a demandé si nous savions qui était représenté sur la statue ci-dessous. Et bien c’était Pierre Le Grand car il faisait fabriquer ses bateaux à Anvers.

 

De Zuidpool
De Gerlachekaai 11
le site

Des glaces artisanales aux parfums originaux, à déguster soit en terrasse soit en se promenant le long de la digue de l’Escaut.

- Bars -

Brasseries

Speciale Belge Taproom Pakt
Regine Beerplein 1
le site

Le Pakt est un centre d’affaires avec plusieurs restos et brasseries dont une pizzeria, un café et surtout la brasserie “Spéciale Belge” qui propose de goûter 40 sortes de bières. J’en ai acheté pas mal et c’était d’un très bon rapport qualité-prix puisqu’au-delà de 5 ou 6 bières, il y avait 20% de réduction je crois, de mémoire. Voici quelques-unes que j’ai dégustées ensuite chez moi : Hopnytized de Enigma brewery, une Ipa super élégante de Epervier de chez La Source Beer et une Rebel Local de Tverzet, une blonde florale et légèrement épicée.

Ce fût un super moment de cette journée à Anvers, j’ai pu déguster et acheter de super bières : ils en ont 17 en pression, 150 en bouteilles. En plus le barman était la veille dans mon quartier de Paris à chercher des bières avec sa copine. Il a passé du temps à me faire une belle sélection (voir ma belle vidéo).

 

Antwerpse Brouw Compagnie, Brouwerij & Taproom
Indiestraat 21
le site

Une brasserie dans le quartier des marins, proche de la maison du port dessinée par Zaha Hadid. Aux beaux jours, c’est très cool de profiter de la vaste terrasse en plein air dans ce quartier tranquille, cela vous offre par ailleurs l’occasion de vous poser si vous êtes partis explorer les adresses d’archi contemporaine que j’ai indiquées dans le quartier car sinon il n’y a rien ici.

Elle est juste à côté d’un quartier moderne dont j’ai aussi posté des photos dans la partie “Photos” plus bas. C’est intéressant de se promener ici, le nez au vent et en l’air et d’observer l’architecture contemporaine.

De Koninck
Mechelsesteenweg 291
le site

C’est la brasserie traditionnelle de la ville.  Sophie Brissaud m’avait dit : “Tu dois goûter la bière « nationale » d’Anvers au plus près de la source possible (donc à la brasserie même), ça n’a rien à voir. Entre parenthèses un verre de De Coninck s’appelle une bolleke, c’est local et c’est uniquement à Anvers.” Mais je n’ai pas été convaincu par l’ambiance qu’il y avait dans la partie bar donc j’ai goûté la Bolleke en face dans une brasserie-resto un peu branchée, De Pelgrim : pas de quoi en faire un bon plan mais pour boire un coup c’était cool, plus chaleureux qu’à De Koninck, on s’est aussi partagé un steak tartare car c’est aussi une spécialité belge.

De Pelgrim
Boomgaardstraat 6

 

Bars à vins

Titulus
Oever 8
le site

Voilà un endroit que la trottinette nous a permis de découvrir : alors que nous avions prévu d’aller ailleurs, nous sommes passés devant et avons découvert cette terrasse idéalement située et prisée d’amateurs. Il se trouve que lieu où nous voulions aller s’est avéré vide, sans terrasse, on a donc rebroussé chemin et on est venu se poser ici. En discutant avec la serveuse, j’ai appris que cela avait été monté par des français qui avaient d’abord ouvert le Titulus de Bruxelles, qui figurait d’ailleurs dans mon article.

J’ai bu un très bon verre de vin orange de Grèce, un Pata Trava.

2 bars à vin nature conseillés par le club des andouilles :

Glou Glou Borgerhout
Moorkensplein 26
le site

Celui-là avait l’air pas mal, à voir.

Osaka
Bollandusstraat 17
le site

Un bar à vin avec une déco futuriste comme je n’en avais encore jamais vu dans ce type d’établissement, on se serait cru dans “Enter the Void” de Gaspard Noé. C’est assez branchouille, les serveurs étaient sympas mais je n’y retournerai pas.

- Magasins -

Vêtements

Store
Huidevettersstraat 37
le site

Du groupe H&M. Anvers est une capitale du shopping, on vient de différents endroits de Belgique pour y faire ses courses.

Librairies

‘t Stad Leest
Oudaan 18
le site

Luddites Books & Wine
Hopland 34
le site

Librairie, café et vin

- Musique -

Disquaires

Wally’s Groove World
Lange Nieuwstraat 126
le site

Electro

War records 
Sint-Katelijnevest 42

Electro avec clientèle jeune, bien connectée.

Sound Architecture Records
Simonsstraat 21
le site

Electro qualitatif

Bananarama Vinyl Records
Pelikaanstraat 3/1280

Eclectique

Tune Up
Melkmarkt 20

Music – Art – Coffee dit le tote bag du shop situé sur deux étages.

Chelsea Records
Kloosterstraat 10

Rock, Divers, Jazz, gros stock de vieilleries.

Grey Vinyl Treasures
Korte Nieuwstraat 6

Rock and roll, Latin, Pop

Salles de concert

De Roma
Turnhoutsebaan 286
le site

Un ancien cinéma proposant désormais des pièces de théâtre, des concerts et des films.

Monty vzw
Montignystraat 3
le site

Une salle qui met à l’honneur des artistes peu connus plutôt que des célébrités : danse, musique et théâtre.

- Alimentation -

Fromageries

Partout où je vais je rapporte du fromage, beaucoup ne le savent pas, mais la Belgique produit des fromages très intéressants. J’avais jeté mon dévolu sur la fromagerie Kaasaffineurs Michel Van Tricht & Son, mais c’était trop loin au sud. Nous sommes finalement allés à Only Cheese dont j’ai alors appris que c’était l’adresse branchée et plus centrale  des affineurs Tricht & Son. Elle est en effet située dans ce pôle gourmet tendance qui regroupe la brasserie De Koninck, sa boucherie tendance The Butcher’s store, le resto viandard Black Smoke, etc…

Kazerie De Kaasbrug
Kaasbrug
le site

Kaasaffineurs Michel Van Tricht & Son
Fruithoflaan 41
le site

Only Cheese by Kaasaffineurs Van Tricht
Boomgaardstraat 1
le site

La vendeuse n’était pas franchement convaincante dans ses conseils et remarques, c’était décevant mais bon je suis reparti avec des fromages intéressants, nul doute que si j’avais plus de temps j’irais plutôt dans les 2 premières adresses de cette liste.

Zuivelhandel Anselmo
Anselmostraat 41
le site

- Photos -

Architecture

La richesse architecturale d’Anvers impressionne

L’hôtel de ville construit de 1561 à 1564 par l’architecte Cornelis Floris dans un style maniériste.

Décors intéressants et réhabilitation en se rapprochant du port d’Anvers.

Les détails architecturaux ne manquent pas, notamment sur les portes

L’entrée de Chinatown

A question? A reaction? We'd love to hear your feedback!

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*


Commentaires (2)
    28.04.22 - 18 h 58 min - Jérôme

    Bonjour Guillaume,

    C’est comme d’habitude un excellent article ! C’est intéressant de découvrir les photos autour du port, qu’on n’avait pas exploré lors de notre visite. Et puis raahhh, cette gare, quelle beauté !

    Il y a une faute de frappe (ou alors une orthographe hasardeuse ?) dans le paragraphe sur le fromage : “beaucoup ne le saint pas”.

    Encore merci pour m’avoir rappelé d’excellents souvenirs de cette belle ville et bonne fin de semaine.

    Jérôme

      28.04.22 - 19 h 15 min - Guillaume - 716lavie

      Salut Jérôme,
      Merci beaucoup de ton retour, ravi d’avoir pu apporter quelques infos nouvelles, mon pote archi m’avait donné plein de plans près du port, c’est ce qui nous a motivés à y aller, en plus du bâtiment de Zaha Hadid. Content de partager cette admiration pour la gare et merci pour la coquille, bien vu! C’est corrigé.
      Excellente fin de semaine à toi également.




Nous n'avons pas pu confirmer votre inscription.



Votre inscription est confirmée.

S’inscrire à la Newsletter









Membre de l'Office du Tourisme de Paris

 Paris je t’aime - partenaire officiel 2022