Pâtisserie Rayonnance – Paris (75009)


19.01.24 - Guillaume - 716lavie
Pâtisserie Rayonnance
17 Rue de Maubeuge
75009 Paris
+33 1 88 61 19 65
Ouvert du mardi au samedi de 11h à 19h30
Métro : Notre Dame de Lorette (12)
Bus : Maubeuge - Rochechouart (26, 43, 45)
https://www.patisserie-rayonnance.com/
- Le résumé -

Mon coup de cœur pâtisserie et je ne suis pas le seul. Les pâtisseries, je ne les cours pas, mais je me renseigne et j’écoute ce qu’on me recommande. J’ai du mal à trouver ce qui me correspond, mais celle-là coche toutes les cases : sélection courte et variée, pas trop sucrée, prix abordables, mélange de pâtisseries classiques parfaitement exécutées et de variations aux assemblages de goûts originaux et le tout surtout super bon. Ah puis j’oubliais, accueil sympa.

- La petite histoire -

Des personnes de mon réseau en avaient parlé sur leur instagram et je l’avais notée, mais c’est lorsqu’un ami qui venait manger à la maison est passé prendre des pâtisseries chez elles que le déclic s’est fait. C’était un repas avec Mont d’Or, Foie gras et on voulait un dessert léger pour finir. Lorsque j’ai vu les sacs en papier jaune et blanc et le nom Rayonnance, je savais déjà que ce serait léger et parfumé avant même d’avoir vu les pâtisseries.

- Lieu -

C’est une petite pâtisserie, peu large mais profonde, qu’on peut rater si on ignore sa présence. L’avantage est qu’on est tout de suite le nez dans les pâtisseries et on a vue sur le labo derrière.

- L'équipe -

Toute l’histoire du duo formé par Yuki cheffe pâtissière et Lumi directrice de table est bien raconté sur leur site (de l’étoilé où elles se sont rencontrées jusqu’à cette pâtisserie Rayonnance bien installé rue de Maubeuge). J’ai beaucoup aimé l’accueil de Lumi, il n’y avait pas ce snobisme qui me fait fuir dans certaines pâtisseries.

- Le repas -

1ère visite

J’ai pris des photos qui permettent de voir les intitulés des pâtisseries. Les deux fois où j’ai goûté leurs pâtisseries, je n’ai pas ou prendre de photos : la 1ère était pendant le dîner, on les a juste mangées, la 2ème fois, je venais de faire du Vélib’ et les pâtisseries en avaient pâti esthétiquement, mais elles étaient en revanche toujours aussi bonnes.

J’ai goûté la gâteau à la vanille de Madagascar, top, très léger. J’aime le fait que les pâtes ne soient jamais trop épaisses, laissant toute leur place à la garniture. Le forêt noire me chauffe bien pour une prochaine fois, c’est rare de voir ça à Paris. Elles proposent aussi un cheese cake au comté 18 mois (5,50€), un Mont Blanc (7,20€).

Le Chiboust Caramel Poire (6,80€) est dingue, très léger, la poire qui apparaît dans son coeur est magnifique.

La tarte au citron vert framboise (5,80€) est aussi super vue : la meringue à la framboise associée là aussi à une pâte peu épaisse rend le dessert très léger. Les parfums de citron vert et framboise ne sont pas en reste.

Bostock à 5,50€, j’ai demandé ce que c’était car j’ignorais. Lumi m’a dit que c’était une spécialité anglo-saxonne au sens propre du terme puisqu’on la retrouvait aussi bien en Allemagne qu’en Angleterre, elle m’a expliqué que Pierre Hermé la proposait.  C’est une viennoiserie à base de brioche et de crème d’amande. En fait pour m’être renseigné ensuite, c’est une genre de brioche perdue, on coupe la brioche en tranches épaisses (ici ils la coupent en deux) et on imbibe chaque tranche de sirop sucré, on met un peu de rhum puis on étale de la crème d’amandes, on remet les deux moitiés l’une sur l’autre, on parsème le haut d’amandes effilées et de sucre glace. Enfin c’est ce que j’ai pris, le mieux est encore de voir la vidéo ci-dessous.

J’en ai pris un, j’ai trouvé à très bien avec le café noir du matin.

2ème visite fin janvier 2024

La nouvelle création : tarte aux noix de pécan. Elle déchire. 6,50€ la part, mais je l’ai mangée en 3 fois tant elle est consistante. Super bonne car les noix de pécan sont associées à un nappage à l’abricot qui donne un goût acidulé contrastant bien avec les noix. Et comme toujours chez Rayonnance, la pâte est très réussie.

- Le bilan -

Vraiment une pâtisserie dans laquelle on a envie de revenir et qu’on a envie de faire connaître autour de soi, en espérant que ce côté local et ces prix abordables restent ainsi un bon bout de temps.