Sanjo pour manger vite et bien – Paris (75001)


15.09.22 - Guillaume - 716lavie
Sanjo
29 Rue d'Argenteuil
75001 Paris
01 40 28 08 78
Ouvert du lundi au samedi de 12h à 14h30 et de 18h30 à 22h15
Bus : Pyramides (21, 27, 68, 95)
Métro : Pyramides (7, 14)
http://sanjo.fr/
- Le résumé -

Septembre 2022 : ils ont changé le bouillon qui n’est plus de porc mais de poulet, il est délicieux. Je regrette qu’ils aient réduit les options de topping pour ne laisser qu’un seul ramen chaud avec soupe à 16 euros (les autres sont sans soupe). J’aurais aimé une alternative un peu moins chère à disons 13, 14.

- Lieu -

Le lieu est discret, ils se sont installés rue d’Argenteuil suivant ainsi Sanukiya qui  été le premier à traverser l’avenue de l’Opéra pour venir se mettre au calme par ici, à l’écart de la foule qui cherche les restaurants de ramen de la rue Sainte Anne.

- L'équipe -

Côté serveuses, une des deux ne parlait pas français. Un couple furieux d’avoir été déplacé pour optimiser les places et qui s’énervait d’attendre que la serveuse comprenne où les replacer, est parti. La serveuse est restée avec l’air de celle qui ne comprend pas. Quant à nous, on nous a dit que puisqu’on avait fini il fallait laisser la place à ceux qui attendaient, mais je dois reconnaître que j’avais déjà attendu assis pendant 15 min. la personne qui me rejoignait et je me doutais qu’on n’allait pas nous laisser en mode papote.

- Le repas -

Visite en novembre 2019

Nous étions deux, l’un a pris le menu sanjo + gyoza, l’autre le sanjo + chashu don, 21 euros chacun.

La farce des gyoza est bien bonne.

Il est beau de chashu don, sans doute le plus beau que j’ai vu jusqu’ici à Paris, sans être allé dans tous les restos japonais bien entendu.

J’ai pris le ramen Sanjo. C’est très bon, fin et léger, j’aurais presque aimé que ce soit plus relevé. Au moins ils ne tiennent pas au corps comme ceux de Naritaké, l’autre adresse culte du ramen, mais de l’autre côté de l’avenue de l’Opéra : ils sont aussi bons là-bas mais il faut avoir très faim car ils sont beaucoup plus nourrissants, parfois même un peu trop.

On m’a conseillé de goûter aussi le « Shirunashi TanTan » sans la soupe, qui est épicé.

Visite en février 2022

Sanjo a beau être un peu plus branché un peu plus cher, les autres ramen parisiens ayant eux aussi monté en prix, je m’y retrouve finalement et surtout je trouve ici une qualité de cuisine et d’accueil constante. Je considère en effet que le service s’est bien amélioré depuis ma première visite en 2018.

Les gyoza sont excellents et la sauce qui les accompagne aussi.

Là j’ai pris le ramen vegan à 15 balles, quand même, j’ai trouvé ça cher pour un ramen petit (mais depuis ma dernière venue à Menkicchi, j’ai compris qu’ils sont tous devenus petits), des légumes pas très chers en plus (endives, carottes, topinambours) mais c’était bon, pas trop salé, frais, carré. Et maintenant on ne vous met plus la pression comme avant lorsque vous restez un peu à table après avoir fini votre plat donc on peut savourer un peu. Car oui c’est plein chaque midi ici mais ça tourne assez vite.

Là j’étais arrivé dans les premiers donc j’étais en place.

Visite en septembre 2022

Toujours aussi bon et cool, en plus y a la terrasse encore maintenant (jusqu’à octobre) donc c’est top pour manger au calme rue d’Argenteuil; mais je regrette qu’ils aient réduit les options de topping pour ne laisser qu’un ramen chaud avec soupe à 16 euros. J’aurais aimé une alternative un peu moins chère à disons 13, 14. Ils ont changé le bouillon qui n’est plus de porc mais de poulet, il est délicieux.

- Le bilan -

Cela reste une valeur sûre loin de la foule de la rue Sainte-Anne, on paye un chouia plus cher mais question cadre-service-qualité on s’y retrouve.

A question? A reaction? We'd love to hear your feedback!

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*





Nous n'avons pas pu confirmer votre inscription.



Votre inscription est confirmée.

S’inscrire à la Newsletter









Membre de l'Office du Tourisme de Paris

 Paris je t’aime - partenaire officiel 2022