Sanjo pour manger vite et bien – Paris (75001)


15.11.19 - Guillaume - 716lavie
Sanjo
29 Rue d'Argenteuil
75001 Paris
01 40 28 08 78
Ouvert du lundi au samedi de 12h à 14h30 et de 18h30 à 22h15
Bus : Pyramides (21, 27, 68, 95)
Métro : Pyramides (7, 14)
http://sanjo.fr/
- Le résumé -

Retour à Sanjo, le ramen de la rue d’Argenteuil, près d’un an après ma 1ère visite. C’est toujours aussi bon, sans doute le meilleur ramen de Paris, le service oscille entre sympathique et à côté de la plaque.

- Lieu -

Le lieu est discret, ils se sont installés rue d’Argenteuil suivant ainsi Sanukiya qui  été le premier à traverser l’avenue de l’Opéra pour venir se mettre au calme par ici, à l’écart de la foule qui cherche les restaurants de ramen de la rue Sainte Anne.

- L'équipe -

Côté serveuses, une des deux ne parlait pas français. Un couple furieux d’avoir été déplacé pour optimiser les places et qui s’énervait d’attendre que la serveuse comprenne où les replacer, est parti. La serveuse est restée avec l’air de celle qui ne comprend pas. Quant à nous, on nous a dit que puisqu’on avait fini il fallait laisser la place à ceux qui attendaient, mais je dois reconnaître que j’avais déjà attendu assis pendant 15 min. la personne qui me rejoignait et je me doutais qu’on n’allait pas nous laisser en mode papote.

- Le repas -

Nous étions deux, l’un a pris le menu sanjo + gyoza, l’autre le sanjo + chashu don, 21 euros chacun.

La farce des gyoza est bien bonne.

Il est beau de chashu don, sans doute le plus beau que j’ai vu jusqu’ici à Paris, sans être allé dans tous les restos japonais bien entendu.

J’ai pris le ramen Sanjo. C’est très bon, fin et léger, j’aurais presque aimé que ce soit plus relevé. Au moins ils ne tiennent pas au corps comme ceux de Naritaké, l’autre adresse culte du ramen, mais de l’autre côté de l’avenue de l’Opéra : ils sont aussi bons là-bas mais il faut avoir très faim car ils sont beaucoup plus nourrissants, parfois même un peu trop.

On m’a conseillé de goûter aussi le « Shirunashi TanTan » sans la soupe, qui est épicé.

- Le bilan -

Ici il faut faire tourner les tables rapidement, mais si on connaît la règle du jeu, c’est un bon plan. On y mange un bon ramen pour un prix convenable dans une rue tranquille derrière l’avenue de l’Opéra.

A question? A reaction? We'd love to hear your feedback!

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


*

Inscrivez-vous à la newsletter !

* Champ obligatoire