Francfort (Allemagne)


04.10.21 - Guillaume - 716lavie
- Le résumé -

Francfort se visite très bien à la journée, la ville n’est pas très grande et on peut tout faire à pied. Je précise néanmoins que je ne suis entré dans aucun musée ce jour-là, ce qui m’a laissé du temps pour déambuler. Ce qui m’a marqué à Francfort, une ville dont je n’avais connu jusqu’ici que l’aéroport : de l’extérieur elle donne l’impression d’une ville moderne, business voire un peu froide alors qu’elle se parcourt facilement à pied et qu’en ce samedi ensoleillé d’octobre, il y avait une atmosphère quasi latine.

- Lieux -

Cathédrale Saint-Barthélemy de Francfort
Domplatz 1

Musée d’art moderne, Museum für Moderne Kunst
Domstraße 10

Point de vue gratuit en hauteur depuis la GALERIA (Kaufhof)
Frankfurt An der Hauptwache

Comme à Milan où il faut aller au dernier étage du grand magasin situé en face du Dôme, ici il faut aller à Galeria car les 2 autres spots pour une vue en hauteur sont payants, la cathédrale Saint-Barthélémy et la Tour Main qui charge 9 euros.

Römerberg
La place la plus touristique de la ville, on se croirait à Prague. Ces vieux bâtiments de la mairie sont… faux, ils ont été construits vers 2019 et sont censés reproduire ce qu’il y avait ici avant la 2nde guerre mondiale. Le maire est semble-t-il de la droite conservatrice et c’est une tendance parmi ce courant politique en Allemagne de remettre en scène le patrimoine historique. Le fait est que nous ne nous sommes pas sentis à notre place sur cette place remplie de touristes, cela me faisait penser à ce que j’avais détesté à Prague avant la période covid, les Australiens faisant de la retape pour leurs Segway en moins.

La rive des musées, museumsufer – l’un des regroupements de musées les plus importants au monde
le site

Musée Städel
Schaumainkai 63
le site

Musée de la communication
Schaumainkai 53
le site

Musée du film allemand
Schaumainkai 41
le site

Musée des cultures du monde
Schaumainkai 29-37
le site

Musée des arts appliqués
Schaumainkai 17
le site

- Cafés -

The Holy Cross Brewing Society
Fahrgasse 7

Un café à l’anglo-saxonne très populaire et bien pratique, le flat white était trop fort pour moi car trop petit mais la tarte au citron maison à 3,50 était délicieuse.

 

Bizziice ice cream
Wallstraße 26

Un glacier que j’ai repéré dans un article, proche du disquaire N°2 (voir “Musique” plus bas).

- Musique -

Disquaires

Il y en a beaucoup qui font envie.

City Beat Records
Dreieichstraße 5

No 2 Records
Wallstraße 15

J’y ai été le matin, c’était sympa car ça nous a donné l’occasion d’explorer un quartier absolument pas touristique. Vous traversez le Main, suivez le museumsufer, l’alignement de musées le long du fleuve puis vous pouvez aller chez N°2 ou à Sick Wreckords, les deux sont situés à proximité l’un de l’autre.

Sick Wreckords
Schulstraße 1

Bigblack record store
Eiserne Hand 8-10

Tactile Record Store
Friedberger Landstraße 114

- Alimentation -

Markthalle Höchst
Höchster Markt 6

Les sandwiches à la saucisse de Schreiber

À Francfort on ne peut bien évidemment pas rater le Markthalle, un marché couvert ultra-fréquenté le samedi et donc très vivant, dedans mais aussi dehors où les gens mangent ce qu’ils ont acheté à l’intérieur. La halte la plus célèbre du marché, c’est Schneider qui existe depuis 80 ans et qui propose des saucisses, au bœuf ou au porc, en sandwich avec des cornichons sucrés. On a pris un dwich de chaque, deux cornichons, 7,40 € le tout super bon et très nourrissant et en plus les femmes étaient très sympas.

Weingut Rollanderhof

Ensuite – si on ne connaît pas on peut vite le rater car on y accède par un escalier situé à l’extérieur du marché, il y a au 1er étage un bar à vin tenu par un vigneron qui produit quantité de vins différents, on est tombé sur une dame super sympa et un mec lourd car totalement stressé, l’important c’est que c’est la femme qui s’est occupée de nous et, comme je l’avais lu sur le Net, on boit, on est près les uns des autres et donc on se rencontre et ça discute. C’est ce qui nous est arrivé, notre table tonneau étant squattée par un couple et un monsieur seul. Le vin n’était pas fantastique mais après le sandwich, il passait bien.

Caviste Cool Climate
Berliner Str. 20

Et en sortant de la Markthalle, il faut aller faire un tour juste à côté à Cool Climate, un des premiers cavistes exclusivement consacrés aux vins nature ouvert en Allemagne il y a sept ans. J’étais ravi de pouvoir enfin digguer du vin nature allemand parce qu’à Heidelberg, c’est peau de zob. Il proposait aussi beaucoup de vins français et le cidre Suisse de Jacques Perritaz. On est parti avec deux bouteilles pour trente trois euros, hâte de goûter ça. Il a ajouté alors qu’on partait, qu’il était curieux d’avoir notre retour, car si les vins nature autrichiens et suisses ont une réputation grandissante, l’Allemagne est encore méconnue sur ce thème « alors qu’il s’agit d’un nouvel eldorado ».

Fromagerie Käsestube
Schillerstraße 30-40

Une fromagerie très sympa, ils ont théoriquement 17% de fromages locaux mais ce jour-là ils en avaient peu, néanmoins j’en ai acheté deux très intéressants.

- Photos -

A question? A reaction? We'd love to hear your feedback!

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*


Captcha loading...




Nous n'avons pas pu confirmer votre inscription.



Votre inscription est confirmée.

S’inscrire à la Newsletter









Membre de l'Office du Tourisme de Paris

Office du Tourisme et des Congrès de Paris