716 Recettes – Omelette aux shiitake et oignons nouveaux


13.04.21 - Guillaume - 716lavie

Omelette aux shitake, oignons nouveaux, poivre fumé, fleur de sel, parmesan, miam!

J’avais acheté des shiitake produits dans la région parisienne. J’avais quelques oeufs, j’ai alors cherché une idée d’omelette. J’ai trouvé cette recette très simple sur petits plats entre amis, j’ai aussi regardé celle-ci qui m’a donné envie d’utiliser de la fleur de sel et enfin celle-là qui m’a donné l’idée de mettre du parmesan. Voici donc ma synthèse. Le truc c’est que je n’aurais imaginé d’associer parmesan et shiitake et pourtant ça marche super bien.

Ingrédients pour 1-2 personnes : 3 oeufs, des shiitake, un oignon ou des oignons nouveaux, une gousse d’ail ne fait jamais de mal. Je n’avais que des tiges vertes d’oignons nouveaux que j’ai émincées, ça suffisait très bien et ça fait de belles couleurs. Après on customise avec du parmesan (si possible non râpé pour l’émincer plutôt que le raper), une belle fleur de sel et un poivre spécial, j’ai reniflé ma collection et c’est le poivre tigre fumé de Malabar qui m’a paru le mieux convenir.

La cuisson : on laisse ses oeufs à température, moi ils ne sont jamais au frigo donc pas besoin mais sinon, sortez-les avant. On émince ses shiitaké pas trop fin, en gros on leur coupe le pied puis on fait des lamelles un peu larges que j’ai recoupées en deux dans le sens de la longueur.

On fait revenir les champignons dans un mélange de matière grasse, huile d’olive-beurre. Quand ils deviennent tendres au bout de 5-10 minutes (il ne faut pas les laisser trop longtemps), on ajoute les tiges vertes d’oignons nouveaux ou un oignon émincé ainsi qu’une gousse d’ail elle aussi émincée.

Pendant ce temps on a battu nos oeufs à la fourchette dans un grand bol puis on y a ajouté fleur de sel et poivre fumé ainsi que le parmesan coupé en petits bouts et non râpé. Je ne mets pas de crème fraîche contrairement à une des recettes mentionnées car je n’en avais pas. Si j’ai du lait, il m’arrive d’en mettre un peu dans mes oeufs, mais j’évite la crème pour les omelettes. Là je n’avais ni crème, ni lait donc on fait sans, grâce à la technique du paragraphe ci-dessous, on s’en passe très bien.

On verse ensuite nos oeufs sur la préparation avec les champignons. A partir de là, on enchaîne avec cette recette d’omelette que j’ai déjà évoquée. On monte le feu sur la poêle puis on fait des aller-retours avec, franchement regardez la vidéo dans le lien indiqué, ce sera beaucoup plus clair. C’est la meilleure recette pour avoir une recette légère, repliée et goûtue.

J’ai bu avec ça un vin allemand très intéressant, d’Heidelberg. Ca fait un bout que je veux explorer les vins de la région de manière méthodique, genre tous ceux qui sont cultivés aux alentours proches de la ville. J’en ai laissé pas mal dont je ne vous ai pas parlé notamment des weissburgunder qui coupent le thorax en deux. Là c’est une pioche intéressante, un vin fait par les trois copains de la Weinmanufaktur Dossenheim : un spätburgunder, rouge donc. Attention c’est très riche avec un côté sucré, au départ je l’envisageais avec un dessert. Et puis après quelques jours d’ouverture il est moins agressif, il parle de manière plus posée et s’est révélé un parfait compagnon pour l’omelette

A question? A reaction? We'd love to hear your feedback!

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*


This site is protected by reCAPTCHA and the Google Privacy Policy and Terms of Service apply.




Nous n'avons pas pu confirmer votre inscription.



Votre inscription est confirmée.

S’inscrire à la Newsletter









Membre de l'Office du Tourisme de Paris

Office du Tourisme et des Congrès de Paris